in

TUNISIE: Mûsiqât 2012 – Sonorités lointaines et originales de huit pays au menu

Huit soirées pour… ouïes fines? Oui! 

Des sonorités lointaines et originales de 8 pays (à savoir la Tunisie, la Roumanie, Ouzbékistan, le Maroc, Azerbaïdjan, l’Espagne, l’Inde et l’Argentine) meubleront les 8 soirées de cette 7ème édition du Musiqât 2012, qui se tiendra du 3 au 13 octobre, au Palais Ennejma Ezzahra à Sidi Bou Saïd.

alt

C’est ce qu’ont annoncé le Directeur Général du CMAM, Mohamed Lassaad Kriaa et Mourad Sakli, directeur artistiquei, lors d’une conférence de presse, tenue à Sidi Bou Saïd, au Centre des Musiques Arabes et Méditerranéennes (CMAM), dont la célébration du 20ème anniversaire coïncide avec la manifestation.

■ La Tunisie sera représentée par l’interprète Sofiane Zaidi, concepteur et principal interprète de ce concert, qui plongera dans le répertoire musical patrimonial lié à la confrérie d’al-Azouziya (Sidi Ali Azzouz) à Zaghouan, à travers quelques pièces des plus répandues, dans une version bien spécifique à cette ville. Avec “Rjal Bladi”, le traditionnel et le néo-traditionnel sont au coeur de l’intonation musicale tunisienne.

■ L’ouverture de cette édition 2012 sera donnée avec une sommité du traditionnel ou du néo-traditionnel, Gheorghe Zamfir de Roumanie qui sera présent pour la première fois à Mûsiqât avec son concert “La magie de la flûte de Pan“.
Ce célèbre joueur de flûte de Pan a 50 années de scène derrière lui. Depuis les années 60, des tournées étendues de concerts avec différents ensembles et groupes de musiciens l’amènent partout dans le monde.
Que ce soit en Amérique du Nord ou en Amérique du Sud, en Chine, en Afrique du Sud ou en Australie, il rencontre toujours un auditoire enthousiasmé qui apprend, avec lui, à apprécier le caractère particulier de la flûte de Pan et sa langue aux tonalités uniques.

■ Depuis sa création en 2006, Musiqât a choisi cette année encore non seulement la voie de la diversité et la particularité de l’expression artistique mais aussi de la découverte en offrant au public pour la soirée du 4 octobre, un répertoire Tamazight-Moyen-Atlas avec Ahmadallah Rouicha (Maroc) qui représente aujourd’hui la nouvelle génération des musiciens de l’Atlas, et mêle deux démarches différentes mais complémentaires : la préservation du patrimoine d’une part et la rénovation de la tradition de l’autre.

■ Se voulant un voyage vers des contrées musicales pas du tout connues ou quasi-absentes de notre environnement audiovisuel et culturel en général, cette édition offrira l’occasion de voir le 5 octobre prochain “Mugham azéri” du chanteur traditionnel azerbaïdjanais, Alim Qasimov considéré comme l’un des meilleurs interprètes de l’art du mugham, ce terme désignant la musique savante d’Azerbaïdjan. L’artiste sera accompagné dans ce concert par sa fille Farghana.

■ En collaboration avec l’Institut Cervantès de Tunis, les organisateurs offrent cette année l’opportunité au public de savourer l’interprétation de celle qui a été surnommée la “Voie de l’Atlantique”, la Galicienne Uxia, et ce, le samedi 6 octobre 2012. Son dernier album “Meu Canto” a obtenu le prix du meilleur album de musique folk au Concours de “Musiques Indépendantes Espagnoles de 2012”.

■ Kakoli Senugpta, quant à elle, emmènera en Inde du Nord avec “Chants Hindustanis” , le Jeudi 11 octobre 2012. Selon les critiques, les concerts de cette professeure de chant classique d’Inde du Nord très prisée, réchauffent le coeur et l’âme de son public.

■ L’avant dernière soirée sera consacrée au tango le 12 octobre avec Juan Jose Mosalini (Argentine). A la fois maître et rénovateur du tango moderne, Juan José Mosalini propose dans le cadre de Musîqât un spectacle intitulé “Noche Tango”, où il se produira avec une configuration plus réduite que d’habitude, accompagné par une chanteuse et un duo de danseurs.

■ La soirée de clôture, le 13 octobre, sera marquée par “Maqam: musique traditionnelle Ouzbèke” de Monâjat Yulchieva (Ouzbékistan) qui est l’une des interprètes les plus importantes de la classique ouzbèke. Elle est reconnue pour la qualité unique de sa voix et son charisme sur scène.

Les soirées débuteront à partir de 21 heures. Les prix des billets varient entre 8 et 15 dinars.

CONGO – BRAZZAVILLE: Le remaniement ministériel

AFRIQUE. Moody’s – Perspectives de croissance stables pour le continent