in

TUNISIE: Ali Larayedh, ancien ministre de l’intérieur, a été nommé Premier Ministre

A l’aide! Larayedh! 

Le président Moncef Marzouki a approuvé, vendredi 22 février la candidature d’Ali Larayedh au poste de Premier ministre. L’ancien ministre de l’Intérieur, présenté par Ennahda, succède à Hamadi Jebali qui avait démissionné, le mardi 19 février. Il a désormais deux semaines pour constituer son cabinet.

altC’est désormais officiel. Le président Moncef Marzouki a validé ce vendredi la candidature proposée par le parti Ennahda. Ali Larayedh, qui était jusque là ministre de l’Intérieur, va succéder à Hamadi Jebali, qui avait démissionné le mardi 19 février.

Ali Larayedh a été reçu, vendredi après-midi, à la présidence pour officialiser en bonne et due forme ce choix. Il aura ensuite 15 jours pour constituer son équipe gouvernementale et former son cabinet.

Ali Larayedh est un militant historique du parti islamiste Ennahda. Il avait été condamné à 15 ans de prison sous la dictature de Ben Ali, dont 10 ans qu’il a passé à l’isolement total. Il a été torturé à de nombreuses reprises pendant sa détention. Après la révolution, il avait été nommé ministre de l’Intérieur, ses anciens tortionnaires se retrouvant alors sous ses ordres.

Son bilan sécuritaire, en tant que ministre de l’Intérieur est, surtout selon l’opposition tunisienne, est considéré comme très mitigé.

BIOGRAPHIE

Ali Larayedh, candidat d’Ennahdha à la présidence du prochain gouvernement, est né le 15 août 1955 à Médenine. Ingénieur principal de l’Ecole de la Marine Marchande, Ali Larayedh a assuré des postes de leadership au sein du mouvement Ennahdha, depuis le début des années 80, dont celui de président du bureau constitutif.

Il a été président du Conseil de la Choura du mouvement de 1982 à 1986 et président du bureau politique depuis le congrès de 1988 jusqu’à son arrestation au mois de décembre 1990.

En 1992, il a été condamné par le tribunal militaire à 15 ans de prison.

Il a publié plusieurs articles dans le cadre de sa contribution au «Comité du 18 octobre pour les droits et les libertés», et donné des conférences dans des colloques politiques et de défense des droits de l’Homme.

Ali Larayedh occupe, actuellement, le poste de ministre de l’Intérieur.

Il est marié et père de trois enfants.

Le choix de Ali Larayedh comme candidat du mouvement Ennahdha au poste de chef du prochain gouvernement intervient à l’issue du vote, jeudi soir, du conseil de la Choura d’Ennahdha.

ALLOCATIONS SOCIALES: Réévaluation des montants et de l’ISEE (Indicateur de la Situation Economique)

TONY IWOBI: Le nigérian de la Lega qui dédouane le “negher”