in

TRAVAIL DOMESTIQUE: Ratifié le nouveau contrat collectif

Pour un travail qui vaille!

Et maintenant la bataille pour la tutelle de la maternité et l’indemnité de maladie! 

Le nouveau CCNL (Contrat des Travailleurs Domestiques: colfs, “badanti”, baby-sitters”), signé en mai 2003, est entré en vigueur le 1er juillet 2013 et expirera fin juillet 2016.

Le contrat renoaltuvelé réglemente, par exemple le repos hebdomadaire des travailleurs cohabitants et employés à heures, tenant en compte aussi de ces travailleurs dont la religion a des jours solennels différents du dimanche. C’est ce qu’a déclaré la FIDALDO (Fédération Italienne des Employeurs de travailleurs Domestiques).

Grande attention aussi à l’assistance aux personnes non auto suffisantes, pour leur assurer une assistance totale (7 jours sur 7).

L’employeur peut en effet embaucher (à coût réduit)  un travailleur supplémentaire pour les seuls jours de repos du travailleur titulaire.

L’ACLI (Associations Italiennes des Travailleurs Italiens) salue la ratification comme une étape importante.

La responsable nationale de l’ACLI, Raffaella Maioni, tient cependant à souligner que le renouvellement du contrat et la ratification par le gouvernement n’épuise toutefois pas les revendications des travailleurs domestiques (colfs, “badanti”,  baby-sitters.

«Selon la Convention OIT (Organisation Internationale du Travail) qui assimile la dignité du travail  domestique à tous les autres, il manque toujours une pleine protection de la maternité et l’indemnité de maladie. Le gouvernement asseoir des politiques appropriées sur le travail et le “welfare”, soutenant les familles,  afin de faciliter la régularité des rapports professionnels“, a dit Maioni.

Elvio Pasca

MANU DIBANGO: «Balade en saxo», un album et un livre pour fêter les 80 ans du grand saxophoniste camerounais

LILIAN THURAM: Le français, champion du Monde 1998, victime de racisme! Son terrible récit – Vidéo-