in

TRAVAIL AU NOIR: Un Dvd contre le travail au noir et le “caporalato”

La musique comme instrument de lutte contre l’exploitation des travailleurs.

Présenté par la FLAI-CGIL (Syndicat des travailleurs agro-alimentaires) ensemble avec des propositions pour l’emploi et le travail agricole, un CD-DVD d’artistes et d’auteurs-compositeurs contre le “caporalato” (embauche illégale à travers des intermédiaires), le triste phénomène de l’exploitation de la main-d’œuvre, qui «est devenue délite», grâce à l’article 12 du décret 138/11).

Le Cd-Dvd “No Cap – Artistes contre le travail noir et le “caporalato”» a été réalisé dans la Puglia, après les événements de Nardo, qui ont vu les travailleurs immigrés et la FLAI, dans un moment de forte révendication des droits et de la dignité du travail.

Les artistes et les auteurs-compositeurs, qui ont participé au concert du 24 août à Nardo, ont voulu donner leur contribution concrète au soutien et à la propagation du message de lutte pour le droit à un emploi juste et digne.

Même si le “caporalato” est devenu un délit, il y a encore beaucoup à faire pour le défaire réellement ainsi que le travail noir. 

De Nardo arrive également une manière différente de gouverner le marché du travail agricole. La Région Puglia a en effet institué des listes de collocations publiques dans les CPI (Centres de l’Emploi) qui «permettront de mouiller les armes des “caporali” et aux entreprises qui s’adressent à elles».

C’est justement sur la collocation, les prix aux entreprises qui font usage des listes de la main d’oeuvre, l’attribution du permis de séjour aux immigrés qui dénoncent le “caporalato” et travail au noir, que se concentrera la prochaine campagne nationale FLAI-CGIL.

Elvio Pasca

REGULARISATION – Fraudes de permis de séjour: couple arreté à Siracusa

SENEGAL: Décès de Abdou Sèye médaillé JO 1960