in

TOUR DU RWANDA – Le rwandais Valens Ndayisenga remporte la 8ème édition de la course cycliste (VIDÉO)

Pour la troisième fois consécutive, les Rwandais se sont révélés les maîtres de leur course avec Valens Ndayisenga qui remporte la 8ème édition du Tour du Rwanda, conclu dimanche 20 novembre à Kigali, devant le stadium Amahoro.

Au lendemain de la 2ème victoire d’étape du Rwandais Valens Ndayisenga (Dimension Data for Qhubeka), le leader de l’épreuve, au sommet du Mur de Kigali, se déroulait sur 108 kilomètres à Kigali, la 7ème et dernière étape de cette 8ème édition du Tour du Rwanda.

Troisième du classement général à 1 minute et 33 secondes, l’érythréen Tesfom Okubamariam a tout tenté pour renverser Ndayisenga mais, s’il a réussi à remporter l’étape, il a échoué à prendre plus de 3 secondes au Rwandais, qui finit 3ème de l’étape, protégeant son maillot jaune de leader, qu’il avait conquis à Karongi lors de la 2ème étape, mardi, grâce au soutien de ses équipiers comme l’érythréen Metkel Eyob, 2ème du classement général. 

Ndayisenga a remporté cette année le titre de champion du monde de l’UCI Africa Tour, catégorie 2.2. 

Le vainqueur du Tour du Rwanda 2014 a terminé la compétition avec un temps de 21 heures, 15 minutes et 21 secondes, couvrant 7 étapes et un prologue, une distance totale de 819,1 km.

Le cycliste rwandais a battu la forte concurrence de son coéquipier Eyob Metkel, qui a terminé à 39 secondes de la 2ème place après un chrono de 21h16’00″, tandis qu’Okubamariam a terminé 3ème avec 21h16’51″. 

Le jeune Rwandais de 22 ans a apporté la preuve de sa maturité acquise durant sa première saison chez les professionnels sud-africains de Dimension Data cette année. Il a réalisé un parcours sans faute pour devenir le premier coureur depuis la création de l’épreuve en 2009 à gagner deux fois le classement final.

«Même si je cours pour une équipe étrangère, mon cœur était rwandais durant toute la semaine. C’est un grand honneur pour moi d’apporter une nouvelle victoire à mon pays», affirmait-il après l’arrivée. 

En 2014, Valens Ndayisenga avait déjà marqué l’histoire de Tour du Rwanda en devenant le premier rwandais à remporter l’épreuve que s’était partagée jusque-là des coureurs venus d’Afrique du Sud, d’Erythrée, du Maroc et des Etats-Unis.

Il manquait à l’Erythréen Tesfom Okubamariam une victoire au Tour du Rwanda. Le double champion d’Afrique continental et actuel leader du classement de l’Africa Tour n’a pas laissé échapper l’occasion d’ajouter une ligne supplémentaire à son palmarès déjà bien chargé.

«C’était important pour moi de gagner ici, car je veux être présent partout en Afrique avec mon maillot de champion continental. J’étais venu ici pour gagner le classement final mais comme les Rwandais étaient plus forts, j’ai dû changer mes objectifs pour tenter de gagner une étape», disait-il après l’arrivée.    

CLASSEMENT FINAL 

1- Valens Ndayisenga

(Rwanda – Dimension Data for Qhubeka)

2 – Metkel Eyob

(Érythrée – Dimension Data for Qhubeka) à 39”

3 – Tesfom Okubamariam

(Érythrée – Equipe Nationale Erythrée) à 1’30”

4 – Joseph Areruya

(Rwanda – Les Amis Sportifs) à 2’52”

 

5 – Amanuel Ghebreigzabhier

(Érythrée – Dimension Data for Qhubeka) à 4’05”

IDRIS KAMENI – Regardez comment le gardien de but camerounais de Malaga a frustré le Barça (VIDÉO)

MOISE KEAN – Un ivoirien dans l’histoire de la Serie A (Championnat italien de 1ère Division)! – VIDÉOS