in

TOGO: Démission du Premier ministre Gilbert Foussoun Houngbo

To-go…ne away!

Gilbert Foussoun Houngbo a quitte ses fonctions à la tête du gouvernement, mercredi 11 juillet au soir, à la surprise générale, même des membres du gouvernement. Aucune précision n’a été donnée à l’annonce de cette décision, acceptée par le président Faure Gnassingbé.


Ce démission ne serait pas le résultat d’un clash entre le président de la République et son Premier ministre, mais plutôt d’une divergence de vue sur la dynamique à imprimer, face à la contestation qui agite le paysage depuis un mois.

Ancien fonctionnaire des Nations unies, la cinquantaine, Gilbert Fossoun Houngbo était présenté comme un joker.
A sa nomination en septembre 2008, il a travaillé à la réorganisation des finances publiques et à l’apaisement politique. Mais il aura aussi subi l’insubordination de «super ministres», qui rendaient directement compte au chef de l’Etat sans passer par lui.

Pour le collectif «Sauvons le Togo», cette démission est un épiphénomène. Il refuse d’aller au gouvernement ou à des élections sans l’assainissement du paysage politique.
Quant à l’Alliance nationale pour le changement, elle décline toute concertation avec le pouvoir, tant que les préalables du collectif «Sauvons le Togo» ne seront pas pris en compte, à savoir la libération des personnes emprisonnées à la suite des manifestations de la mi-juin, la restitution des biens saisis et la garantie du droit de manifester sans être réprimé les forces de l’ordre.

“SALUTE” : Film sur les poings gantés brandis au ciel, aux J.O. de Mexico 68

FOOTBALL: Drogba, Kanouté, Yakubu… – Mais pourquoi les footballeurs africains vont-ils en Chine?