in

Test d’italien pour la carte de séjour

Carte de séjour: il faudra soutenir et passer le test d’italien.

Il ne suffira plus de 5 ans de résidence et un salaire digne pour avoir le Permis CE long séjour (la tant désirée carte de séjour). A partir de décembre prochain, il faudra également passer un test d’italien.

Déjà prévu par la Loi sur la sécurité, en vigueur depuis l’été 2008, c’est seulement maintenant que les ministères de l’Intérieur et de l’Instruction ont publié les modalités du test, dans la Gazette officielle, le 11 juin.
La nouveauté entrera cependant en vigueur seulement à partir de décembre prochain.
Donc qui remplit les conditions pour la carte de séjour ferait mieux de présenter tout de suite la demande.
Le test se fera à la Préfecture(on présume) au “Sportello Unico” pour l’Immigration.
Il sera informatisé mais on peut demander de le faire par écrit. Pour le passer, il faudra avoir au moins 80 sur 100.
Qui échoue peut se représenter mais de toute façon, le test ne s’annonce pas particulièrement dur, du moment qu’il faudra démontrer de posséder une connaissance de la langue italienne de “niveau A2” (voir encadré ci-contre).
Il s’agit d’un standard européen indiquant une maîtrise de la langue assez élémentaire, pas difficile pour qui est en Italie depuis au moins 5 ans, une des conditions pour la carte de séjour.

EXEMPTIONS: Ne doivent pas faire le test:
■ les fils mineurs de 14 ans;
■ qui a des problèmes pour apprendre les langues, pour raisons d’âge, handicap ou maladie;
■ qui a déjà un certificat de connaissance de l’italien niveau A2;
■ qui a obtenu en Italie un diplôme de “scuola media” ou “scuola superiore” ou fréquente un cours  universitaire, un doctorat ou un master;
■ dirigeants, professeurs universitaires, traducteurs et interprètes et journalistes correspondants de presse étrangère, entrés en Italie comme “hors quotas” des flux.
Elvio Pasca

Sanatoria en vue?

Serigne Mame Mor Mbacké Mourtada