in

TCHELE MICKE: La coqueluche du rap ivoirien déchire!

Rappeur frappeur!

Très créatif, l’artiste ivoirien Tchêlê Micke (24 ans) a donné une originalité à son clip «Je t’invite”, un single qui donne l’envie de le regarder à longueur de journée. Maitrisant parfaitement son genre, le rappeur Tchêlê Micke évoque son quotidien avec un art surprenant. 

altQui est Tchêlê Micke?

Tchêlê Micke est un rappeur  Africain d’origine ivoirienne de  24 ans  est mon  nom  est Michael N’Ko

Quand avez-vous fait votre entrée dans le monde musical?

Mon entrée dans le monde musical c’est faite très tôt. J’ai un grand frère qui fait de la musique également et je copiais sur lui , il m’est déjà arrivé de  sécher les cours pour aller en studio enregistrer .

Quel est votre genre musical?

Je fais du Rap.

Quels sont les sujets que vous abordez dans  vos chansons

C’est vaste. A la base ce que je fais est très satirique, c’est aussi et surtout mon état d’esprit du moment. Je peux aussi bien parler  d’espoir (L’avenir m’appartient),   d’amour (Je t’invite) ou faire de l’ego tripe (Babi sous les bombes). Grosso modo, j’essaye de dépeindre une certaine réalité que je vis et que je vois au quotidien.

Combien d’album ou mixtape avez-vous?

En tout et pour tout, j’ai  déjà enregistré 3 Mixtapes. Là je suis en préparation d’un album et je travaille parallèlement avec mon collectif 3431 sur un projet qui sort bientôt.

Quel est votre dernier bébé?

«Echecs Succés» qui est une vidéo qui date du 25 avril 2014

Quel sont vos projets actuels?

Dans l’état actuel des choses le projet qui est en cours s’appel le « TchêlêFriday «  qui consiste à la sortie un vendredi par mois d’une vidéo, d’une chanson,  ou d’un freestyle de Tchêlê Micke . Et dans les mois à venir en termes de spectacle je me produirai avec mon collectif sur scène.

Parlez-nous un peu de votre source d’inspiration et du thème abordé dans le clip «Je t’invite»…

Ma première source d’inspiration c’est l’instrumental. C’est elle qui me guide,  à l’époque ou j’ai écrit «je t’invite»  je baignais dans une atmosphère qui m’a donné envie de d’écrire le coup de foudre à ma manière.

 Un mot de la fin

Je voudrais rajouter qu’il y a énormément d’artistes Africains qui ont du talent il ne faut pas que le public s’arrête à consommer local. Il faut qu’il soit curieux et qu’il se serve d’Internet  pour découvrir d’autres artistes  Africains  comme il le fait pour les Français ou les Américains.

(Vidéo:  “Je t’invite”http://www.youtube.com/watch?v=i2R4hggcYY4)

COTE D’IVOIRE: Levée de l’embargo sur les armes légères et les diamants

BURKINA FASO: Exhumation du corps de Thomas Sankara – Le tribunal se déclare incompétent!?!