in

SUD -SOUDAN: Retour à la maison pour le mannequin Alek Wek

La “manneq” Alek Wek chez ses mecs!

Le mannequin et ancienne réfugiée Alek Wek est retournée dernièrement au Soudan du Sud, son pays natal, à l’occasion du premier anniversaire de la jeune nation. Elle a rencontré des réfugiés et pris note des programmes mis en place par le HCR pour aider un certain nombre des centaines de milliers de rapatriés à reconstruire leur vie.

Pendant la semaine consacrée à cette visite, le mannequin appartenant à l’ethnie Dinka, qui a fui au Royaume-Uni en 1991 alors qu’elle était adolescente, a assisté le 9 juillet à la cérémonie officielle marquant l’indépendance du Soudan du Sud, qui se tenait à Juba. Sa visite intervient alors que des dizaines de milliers de Soudanais fuient vers les camps de réfugiés du Soudan du Sud pour échapper aux combats qui font rage dans les États frontaliers.

Alek Wek, qui a visité un de ces camps, celui de Yusuf Batil situé dans le district de Maban, se dit déterminée à soutenir les programmes du HCR à l’intention des rapatriés dans des domaines comme l’éducation, la santé et l’agriculture. Dans un village situé près de sa ville natale de Wau, qu’elle a fuie alors qu’elle avait 10 ans, Alek Wek a pu constater par elle-même l’aide apportée par les interventions humanitaires. Le HCR a financé la construction d’un centre communautaire, d’un poste de police et d’une clinique dans le village d’Alek Chok et a fourni aux 500 familles vivant là-bas des semences et des outils pour développer leurs propres cultures.

«Les gens n’ont cessé de parler du besoin d’accès à l’éducation», a déclaré Alek Wek lors de sa visite à Wau, ou elle a été accueillie par des chants et des danses d’enfants et a assisté à une pièce jouée par des personnes qui avaient quitté la capitale soudanaise, Khartoum, pour revenir au Soudan du Sud.
Les personnes ayant reçu une éducation convenable seront vitales pour la reconstruction de ce pays dévasté par presque 20 ans de guerre et qui manque de professionnels.
«J’ai toujours pensé qu’il était important de soutenir l’action des organisations qui aident les réfugiés à reconstruire leur vie. En tant que réfugiée du Soudan du Sud, je comprends ce que c’est que d’être forcé de quitter son foyer. C’est douloureux et effrayant et vous risquez d’être séparé de vos proches», a écrit Alek Wek lors de sa visite.

Le mannequin sud-soudanais a conclu son séjour en tant que conférencière d’honneur lors de la conférence TEDx. Elle a parlé de son séjour et a réitéré son engagement à aider à reconstruire son pays, en mettant l’accent sur les jeunes.

Alek Wek a été découverte dans un parc de Londres par un dépisteur de mannequins. Elle est devenue l’un des premiers mannequins africains à défiler sur les podiums de mode les plus célèbres au monde. Elle vit maintenant aux États-Unis.

SENEGAL: JO 2012 – Londres sous les feux de la rampe

AFRIQUE CENTRALE: Le Congolais Pierre Moussa prend la tête de la CEMAC