in

SÉNÉGAL – Youssou Ndour: “Wade doit partir!”

«Yes YOU Can!» semble être le slogan du candidat “convaincu” Youssou Ndour.

La star internationale sénégalaise Youssou Ndour «ne considère même pas Wade comme candidat» aux élections présidentielles de février et a appellé les dirigeants du monde de dire “clairement” au président Abdoulaye Wade de partir.

«Je ne considère même pas Wade comme candidat, parce que si on reste dans le cadre de la Constitution, il n’a pas le droit», a affirmé Youssou Ndour à propos de la nouvelle candidature du chef de l’Etat, 85 ans, élu une première fois en 2000 et qui brigue un nouveau mandat après sa réélection en 2007. «Et là j’interpelle le monde entier qui n’est pas encore clair par rapport à ça: il faut qu’on lui dise la vérité», a-t-il ajouté, s’adressant aux présidents américain Barack Obama et français Nicolas Sarkozy, au Premier ministre britannique David Cameron, à la Chancelière allemande Angela Merkel.

«Moi je suis non violent, mais on ne maîtrise pas les Sénégalais. A partir du moment où il n’y a pas de justice, la paix n’est pas possible. Justice rime avec paix, paix avec justice», a-t-il affirmé, ajoutant que le président Wade n’est pas un  «roi».

Selon lui, Wade «n’est plus majoritaire dans ce pays, il n’est plus populaire, il utilise aujourd’hui l’appareil de l’Etat qu’on lui a délégué pour essayer de dire qu’il est populaire. Il a fait des choses mais il a fini aujourd’hui ce qu’il devait faire. Il a échoué. Merci».

A propos de sa candidature, “You” comme l’appellent ses compatriotes, a affirmé venir «avec une nouvelle démarche, une nouvelle vision. Je pense que je vais créer la surprise, je pense qu’il y a une évolution silencieuse, les gens vont voter Youssou Ndour», a-t-il déclaré, se disant certain de l’emporter dès le premier tour du 26 février.

Issu d’un milieu modeste du quartier populaire de la Médina à Dakar, Youssou Ndour, 52 ans, n’a pas fait d’études supérieures, mais met en avant sa notoriété internationale pour favoriser le développement du Sénégal.

 

SÉNÉGAL: Préparatifs du Maouloud 2012

GUINEE BISSAU: La mort du président Malam Bacaï Sanha