in

SÉNÉGAL: Visite de 3 jours de la directrice du FMI, Christine Lagarde

Tenir haute… “Lagarde” du développement! 

La directrice générale du Fonds Monétaire International (FMI), Christine Lagarde, est arrivée, jeudi 29 janvier à Dakar, pour une visite de 3 jours. Mme Lagarde dont l’avion a atterri à l’aéroport Léopold Sedar Senghor en fin d’après-midi, a été accueilli à son arrivée par le ministre de l’Economie, des Finances et du Plan, Amadou Bâ, et le ministre délégué chargé du Budget, Birima Mangara. 

alt

Au cours de son séjour au Sénégal, la directrice du FMI va s’intéresser “au programme ambitieux” mis en place par les autorités sénégalaises pour “accélérer la croissance économique et jeter les bases d’une diversification économique“.

Mme Lagarde, qui était à Kigali (Rwanda) depuis lundi, séjourne au Sénégal dans le cadre d’une tournée en Afrique subsaharienne. Dans la capitale rwandaise, elle a eu des entretiens avec le président Paul Kagame et d’autres “hauts responsables” du pays.

A Dakar, Christine Lagarde a été reçue par le président sénégalais Macky Sall. Elle a rencontré aussi des chefs d’entreprise, des parlementaires, des femmes leaders et des représentants des entreprises et de la société civile. Mme Lagarde a prononcé une allocution devant l’Assemblée nationale du Sénégal. Elle s’est entretenue avec des “hauts responsables” de la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO).

Cette visite représente l’occasion de renforcer le partenariat du FMI avec le Rwanda et le Sénégal, deux pays qui ont su bâtir des économies fortes, stables et solidaires, au sein de la deuxième région la plus dynamique du monde“, a déclaré Christine Lagarde.

Le Sénégal a rejoint le Fonds le 28 septembre 1963 

Le Conseil d’administration du FMI a achevé en décembre la 8ème revue des résultats économiques obtenus par le Sénégal dans le cadre du programme appuyé par l’Instrument de Soutien à la Politique Economique (ISPE). Au terme de cette mission, le conseil a relevé que la croissance économique du pays devrait atteindre 4,5 % (contre 3,5 % 2013).

En sa qualité de directrice générale du FMI, Mme Lagarde a visité plusieurs pays africains dont l’Afrique du Sud, la Côte d’Ivoire, le Kenya, l’Ile Maurice, le Mali et le Malawi, rappelle le texte.

UNION AFRICAINE: Robert Mugabe, nouveau président en exercice

PENSÉE DU JOUR: Troika troia?