in

SENEGAL: Robert Badinter lauréat du “Prix Kéba Mbaye pour l’Ethique”

Ethic c’est chic!

Après l’ancien président du Mali Amadou Toumani Touré en 2011, le «Prix Kéba Mbaye pour l’Ethique» a été décerné, pour cette 2ème édition, au Sénateur Français, Robert Badinter. Ce dernier, connu pour son militantisme pour la promotion des droits de l’Homme, a répondu à tous les critères de choix du jury. Le «Prix Kéba Mbaye 2012» sera remis au lauréat, le 13 avril prochain, à l’occasion d’une cérémonie au Grand Théâtre.

altPour sa 2ème édition, le «Prix Kéba Mbaye pour l’Ethique» a été décerné au Sénateur Robert Badinter. La révélation a été faite, en marge d’un point de presse par le président de la Fondation Kéba Mbaye, Mamadou Wahab Talla.

«Le Sénateur Robert Badinter présente toutes les conditions pour être le lauréat 2012 du Prix Kéba Mbaye pour l’éthique», a-t-il laissé entendre. Aux yeux du jury composé par le Conseil de ladite Fondation ainsi que de personnalités connues et «respectées» pour leur engagement dans la promotion, entre autres, de l’éthique, de la solidarité et de la bonne gouvernance, le lauréat a présenté toutes les conditions pour mériter ce sacre.

Ancien ministre de la Justice française, Robert Badinter est connu surtout grâce à son engagement pour la promotion des droits de l’Homme mais aussi son parcours élogieux dans sa carrière professionnelle. Ministre de la Justice de la France de 1981 à 1986, M. Badinter a présidé également le Conseil constitutionnel français de 1986 à 1995 pour ensuite être désigné en 2003, par le Secrétaire général des Nations unies, pour siéger dans le comité charger de proposer une réforme de l’Onu. On le reconnait aussi pour ses prises de positions et ses opinions, avec notamment le droit de vote des étrangers aux élections locales.

La Fondation Kéba Mbaye intervient principalement dans l’éducation, la solidarité, l’éthique et le sport. Dans le domaine de l’éducation, selon le président, depuis sa création, la Fondation a octroyé des bourses à 96 élèves et étudiants pour un montant de 44 millions CFA.

Le «Prix Kéba Mbaye», s’inscrit, selon Mamadou Wahab Talla, dans le but, de perpétuer et d’illustrer l’éthique et les idéaux de l’ancien président de la Commission internationale des juristes. Organisé tous les 2 ans, il constitue l’un des actions majeures de la Fondation et cible toute personnalité ou institution qui, par ses actions, ses comportements, s’est distinguée dans la promotion et la défense de l’éthique.

«Le prix cible les personnes qui s’illustrent pour le développement durable et la solidarité, la paix et le dialogue des civilisations mais aussi pour la promotion des valeurs universelles des droits de l’homme», a dit M. Talla. D’un montant de 6,5 millions CFA, ce prix comprend également d’une médaille et d’un diplôme.

A en croire El hadji Ibrahima Ndao, du comité d’organisation, le «Prix Kéba Mbaye 2012» sera remis au lauréat le 13 avril prochain à l’occasion d’une cérémonie au Grand Théâtre qui sera présidée par le président de la République, Macky Sall.

BOXE: Le Réunionnais Aurieng devient champion de France

MONDIAL 2014: Calendrier de la 3ème Journée