in

SÉNÉGAL: Nouvel album de Habib Faye “H20”

H2O: Jazz dilué?

Après son lancement en Suisse et en France, le bassiste sénégalais Habib Faye a présenté hier son premier album aux Sénégalais. Sa formule chimique de l’eau H20 offre des sonorités jazz très ouvertes.

Accessible à tous. Le nouvel album H20 du bassiste sénégalais Habib Faye sort le jazz de son carcan élitiste. Les sonorités explorent les rythmes du Sud du Sénégal. Les cadences du Diambadong dans “Jamboo jamboo“, “Fii tchi Adounia” sont ouvertes aux influences du monde. Le bassiste puise dans ses origines mandingues pour ce premier opus qu’il veut universel. Car H20 est destiné au grand public.

«Je ne veux pas rester dans une connotation jazz qui enferme un peu ma musique, mon voeu était de faire une musique beaucoup plus réfléchie», soutient le
bassiste du Super étoile qui, pour la première fois, décide de chanter. Il plaide pour une rationalisation de l’eau, «cette denrée rare». C’est pourquoi son album porte cette formule chimique de l’eau.

«J’ai jugé utile de porter ce message car l’eau est vitale, car elle est démontrée scientifiquement et spirituellement, il faut la préserver et ne pas la gaspiller», défend Habib Faye. Le morceau “H20” rappelle bien une mélodie de l’enfance de presque tous les Sénégalais. Cet hymne était souvent chanté lors d’un hivernage tardif.

L’album de Habib Faye compte 13 titres avec en featuring de grands noms de la musique africaine: Youssou Ndour, Angelique Kidjo, Julia Sarr, Manu Dibango et Idrissa Diop. Il est produit par une maison de disques suisse Odaras. Habib Faye et son groupe composé du percussionniste sénégalais, Moustapha Cissé, Lionel Fortin, claviste, Carlos Gbaguidi (Bénin) à la batterie, etc. Le bassiste n’a pas pour autant oublié son orchestre d’origine avec cette nouvelle vie dans le jazz qu’il emprunte.

«Ce n’est pas parce que j’ai une nouvelle vie que j’enterre celle que j’avais, non c’est une nouvelle expérience, je vais dans d’autres horizons en gardant ce que j’ai», a soutenu le compagnon de Youssou Ndour, dont l’aventure de l’album “H20” a débuté depuis 2006, pour se concrétiser en mars dernier.

Parallèlement à sa carrière avec le Super étoile qui a commencé en 1984, Habib Faye s’adonnait souvent au jazz, à sa musique de toujours. Après une prestation aujourd’hui au Saint-Louis jazz et d’autres dates à Dakar, l’artiste compte présenter son album en Angleterre, Brésil, Allemagne et Usa.

DEVELOPPEMENT DURABLE: Une économie verte serait créatrice de 15 à 60 millions d’emplois, ces 20 prochaines années

R. D. CONGO: Fraude minière – 59 compagnies fictives démasquées