in

SENEGAL: Mamadou Touré, parcours d’un monument du monde de la finance

Hommage à un éminent africain!

Acteur de l’économie mondiale depuis les années 1950 en tant que haut fonctionnaire au FMI (Fonds Monétaire International), ministre de l’Economie et des Finances, ambassadeur…, Mamoudou Touré a marqué son temps. C’est ce parcours riche que les journalistes El Hadji Hamidou Kassé et Mamoudou Ibra Kane ont essayé de retracer, avec des anecdotes qui peuvent servir de viatiques pour la jeune génération.

C’est une véritable prouesse qu’ont réussi les journalistes Mamoudou Ibra Kane et El Hadj Hamidou Kassé, coauteurs du livre «Mamoudou Touré, un africain au coeur de l’économie mondiale». Ils ont réussi à faire sortir de son cocon ce grand économiste connu pour son austérité, sa réserve, sa rigueur, sa fermeté dans le travail, un homme qui, surtout, abhorre tout ce qui est mondanités. Mamoudou Ibra Kane et Elhadji Kassé ont réussi à percer le mystère de l’ancien ministre de l’Economie et des Finances, Mamoudou Touré, que d’aucuns prenaient «tantôt pour un Mauritanien, tantôt pour un Sénégalais, voire un Sénégalo-mauritanien».

A travers «Mamoudou Touré, un Africain au coeur de l’économie mondiale», publié par la maison d’édition Harmattan-Sénégal, dans sa collection «Mémoires et Biographies», les deux auteurs mettent ainsi à la disposition des férus de la lecture, un ouvrage qui renseigne sur une partie du parcours de l’homme.

La cérémonie de dédicace, présidée par un des condisciples de M. Touré, en l’occurrence l’ancien ministre des finances, Daniel Kabou, a réuni, samedi dernier, toutes les grandes figures du monde de la finance dont le Premier ministre, Abdoul Mbaye et le directeur du département Afrique du FMIi, Makhtar Diop.

Les parents et amis du vieil de 84 ans étaient également de la partie. Sur les 12 chapitres de ce livre de 219 pages, le journaliste Soro Diop, présentateur de l’oeuvre, a fait savoir que les auteurs ont évoqué, entre autres, le temps des ajustements structurels, le besoin d’une bonne gouvernance et le rôle capital que le natif du Fouta a joué dans les Assises nationales. Selon lui, ces éléments ont été les déclencheurs de la seconde alternance que le Sénégal vit actuellement.

Mais, pour l’un des auteurs, Elhadji Kassé, ce qui est fondamental dans l’ouvrage, préfacé par le président ivoirien, Alassane Dramane Ouattara, ce n’est pas la trajectoire de l’homme, mais le chapitre portant sur l’éthique de l’économiste.

«L’essentiel, ce n’est pas Touré l’économiste, ce n’est pas Touré le fonctionnaire international, ce n’est pas Touré le directeur du Département Afrique du Fmi, mais Touré en tant que modèle d’éthique», soutient M. Kassé. C’est ainsi qu’on apprend, dans ce livre, que Mamoudou Touré n’a jamais accepté de bénéficier du fonds commun dont tous les agents des directions du ministère de l’Economie et des Finances jouissaient.

Abondant dans le même sens, Mamoudou Ibra Kane estime que Mamoudou Touré est un prototype d’une société qui doit continuer de servir de modèle, non seulement à la génération actuelle, mais également à celle du futur.

Au cours de la cérémonie, d’éminentes personnalités se sont succédé au parloir. Tous, à l’unanimité, ont témoigné le sens de l’éthique de «l’enfant des deux rives», sa rigueur dans le travail, mais également son sens de l’humour, entre autres qualités.

Comme en écho, Cheikh Hamidou Kâne ajoute que Mamoudou Touré est un homme de qualité, de sagesse et très modeste, bref «un technicien de grande envergure dont la jeune génération devrait s’inspirer».

COTE D’IVOIRE: Frontière Ghana – Côte d’Ivoire – La colère noire d’Alassane Ouattara

TOGO: Les femmes de “Sauvons le Togo” manifestent pour la limitation des mandats présidentiels