in

SÉNÉGAL: Macky Sall élu président!

Wade “Sallue” la victoire de Macky!

Le vote est une preuve de la maturité politique du Sénégal.

Macky Sall a battu le président sortant, Abdoulaye Wade, au second tour de l’élection présidentielle sénégalaise. Le président sortant, Abdoulaye Wade a admis sa défaite au second tour de l’élection présidentielle. Il a appelé Macky Sall pour le féliciter.

Des milliers de personnes étaient rassemblés devant le siège de campagne à Dakar de l’ex-Premier ministre Macky Sall, convaincues de sa victoire à la présidentielle face au chef de l’Etat sortant Abdoulaye Wade. M. Wade a, d’ailleurs, reconnu sa défaite et appelé Macky Sall pour le féliciter.

Aux cris de «Macky président», «Cette fois, ça y est!» ou «On a gagné», ces partisans dansaient au son d’une musique rythmée poussée à fond par une puissante sonorisation.

Des scènes de liesse similaires avaient lieu dans plusieurs quartiers de Dakar, y compris au cœur de la ville, Place de l’Indépendance, proche du palais présidentiel.

Par contraste, l’atmosphère était nettement moins festive au siège du Parti démocratique sénégalais (PDS) du président Wade, où une centaine de personnes étaient rassemblées et où des responsables du parti estimaient qu’il était beaucoup trop tôt pour tirer des conclusions.

Les premiers résultats officiels ne sont pas attendus avant mardi ou mercredi, mais les chiffres bureau par bureau égrenés depuis la fermeture des bureaux de vote à 18 h (locales et GMT) par les médias sénégalais, dont l’agence de presse publique APS, donnaient Macky Sall, 50 ans, en tête dans la plupart d’entre eux.

Le président Wade, 85 ans, au pouvoir depuis 2000, a été largement battu dans son propre bureau de vote à Dakar.

L’appel téléphonique dimanche soir du président sortant du Sénégal Abdoulaye Wade à son adversaire Macky Sall pour le féliciter de sa victoire au second tour de l’élection présidentielle est une preuve de la maturité de la classe politique de ce pays, s’est félicité le chef de la CENA (Commission Electorale Nationale Autonome) qui contrôle et supervise le processus électoral dans le pays.

Quelque 5,3 millions de Sénégalais étaient appelés aux urnes dimanche pour choisir leur président entre Abdoulaye Wade, 85 ans, élu en 2000 puis réélu en 2007, et Macky Sall, 50 ans, son ex-Premier ministre et ex-président de l’Assemblée nationale du Sénégal.

Au premier tour, M. Wade est arrivé en tête (34,81%), suivi de M. Sall (26,58%), devançant 12 candidats, qui avaient tous appelé à voter pour Macky Sall.

 

5ème JOURNÉE ANTI – ESCLAVAGE: L’ONU rend hommage aux héros et survivants de la traite des esclaves

FLUX: Feu vert à 35.000 saisonniers et 4000 déjà formés à l’étranger