in

SÉNÉGAL: Macky Sall consulte en vue de la formation de son gouvernement

Vivement le nouveau Gouver… ne ment pas!

Les tractations se poursuivent en vue de la formation du premier gouvernement de Macky Sall. Le président élu sera investi lundi prochain. En attendant, il consulte la classe politique. Et les rumeurs vont bon train sur le nom du futur Premier ministre.


Le président a fait un peu un adieu au Premier ministre. Macky Sall l’a promis. Son premier gouvernement sera resserré: 25 membres au maximum.

Selon les indiscrétions, l’APR (Alliance pour la République), le parti du président élu, se réserve la moitié des postes, l’autre moitié se répartit entre les alliés de la coalition “Benno Book Yakaar”, à savoir entres autres: l’AFP (Alliance des forces de Progrès) de Moustapha Niasse, et le Parti Socialiste d’Ousmane Tanor Dieng qui devraient recevoir chacun 2 ou 3 portefeuilles. Les autres alliés se répartissant le reste.

La dynamique d’union du second tour sera préservée à la fois dans le gouvernement, et pour la constitution de listes communes en vue des législatives de juin prochain.

Reste à connaître le nom du futur Premier ministre. Dakar bruisse de rumeurs. Après avoir cité pêle-mêle les noms de Jacques Diouf, l’ancien directeur général de la FAO, Eva Marie Koll Seck, ex-ministre de la Santé ou encore, Aminata Tall, ancienne proche d’Abdoulaye Wade, le nom pour la Primature semble etre tombé sur Cheikh Tidiane Mbaye, l’actuel patron de SONATEL (Société Nationale de Télécommunications).

D’autres noms qui circulent sont ceux d’Amadou Kâne aux Finances et du journaliste Abdoulatif Coulibalyau très stratégique ministère de la Communication.

Pour l’heure, Macky Sall n’a pas officiellement tranché mais il semble que l’on va vers le schéma d’un premier ministre technocrate ou issu de la société civile, et un gouvernement plus politique. Réponse mardi 3 avril 2012, c’est-à-dire, au lendemain de l’investiture de Macky Sall.

 

PRÉSIDENTIELLE SÉNÉGALAISE: Le Conseil constitutionnel a confirmé la victoire de Macky Sall

MUTILATIONS GENITALES: Près de 2.000 communautés africaines y mettent fin!