in

SENEGAL: Les prix du concours sur le Coran remis aux lauréats le 4 août à Thiès

Concourant sur le Coran!

La remise des prix aux lauréats de la 20ème édition du concours sous régional sur le Coran aura lieu le 4 août prochain au stadium Lat Dior de Thiès, sous la présence effective du ministre de l’Education nationale, Ibrahima Sall, a annoncé le président de l’Union de la Jeunesse Musulmane Sénégalaise, Cheikh Ahmed Saloum Dieng.


Le guide religieux a souligné que ce concours de récital de Coran se tient depuis 1997, dans l’optique d’encourager les jeunes apprenants du Livre saint, mais également de permettre une rencontre entre les différents daaras du Sénégal et de l’Afrique.
Les représentants de 30 daaras de huit pays de la sous-région, Mali, Gambie, Mauritanie, Burkina Faso, Sierra Leone, Togo, Guinée Conakry, Guinée Bissau et Sénégal seront présents à cette “importante rencontre” religieuse, qui coïncide avec le ramadan, le mois du jeûne musulman.
Il a également dit que les oeuvres des grands érudits de Tivaouane, Touba, Ndiassane, Thienaba, Yoff Layène, Pire et Kaolack-Niassène seront revisitées, lors de ce concours sous régional sur le Coran.

Selon Ahmed Saloum Dieng, la situation des daaras sera au coeur de cette rencontre annuelle, pour sensibiliser les autorités et les populations sur les difficultés que traversent ces centres d’excellence pour forger le bon croyant sur les préceptes du saint Coran. “Les daatas doivent être soutenus et pris en compte dans les 40 pour cent du budget national alloué à l’Education nationale“, a-t-il plaidé.

Cheikh Fallou Mbacké Ibn Khadimou Rassoul est le parrain de ce concours sous-régional dont l’invité d’honneur est l’homme d’affaires sénégalais, Serigne Mboup, un produit du daaras de Coki, que “la jeune génération de talibés doit prendre comme modèle et exemple de réussite. Le talibé ne doit pas être un enfant de la rue, ou un anti-modèle de la société, mais un exemple de droiture, pour l’émergence d’une véritable citoyenneté sénégalaise“.

SOUDAN: Le conseil de sécurité proroge d’un an le mandat de l’opération au Darfour

COTE D’IVOIRE: Explosion des frais universitaires à Abidjan: augmentation entre 1600% et 5000%!