in

SENEGAL: La bonne prestation des Lions face aux Eléphants Ivoiriens, au menu de tous les quotidiens

Malheureux mais valeureux!

Malgré l’élimination des Lions de la Téranga pour le Mondial 2014, les quotidiens sénégalais dans leur ensemble ont tous salué, lundi 18 novembre, la belle prestation de l’équipe et le caractère guerrier dont ils ont fait montre samedi à Casablanca face aux Eléphants de Côte d’Ivoire (1 à 1)

 altWAA SPORTS

«Les Lions sont morts…debout. Avant ce match, un homme, Sabri Lamouchi, avait des soucis avec la perte de sa paire au milieu. Lui qui se savait persécuté et hanté par la presse ivoirienne. Il a reconnu à la fin: “c’était trés chaud pour nous, mais heureusement“.

Là où humblement le buteur ivoirien Kalou confirme: “C’est notre match le plus difficile depuis le début de ses éliminatoires. Les Sénégalais nous ont surpris“».

Normal quand Alain Giresse répond toujours dans WAA SPORTS: «Ce samedi, on a vu le vrai visage du Sénégal»,  et «un Sénégal qui ne doit plus jouer moins que cela», ajoute le défenseur Nantais Papy Djilabodji. 

STADES

A sa Une le quotidien sportif titre: «Sénégal – Côte d’Ivoire: Les Lions tombent les armes à la main»

Pour l’envoyé spécial de ce journal: «Disciplinés et déterminés, dés l’entame de la rencontre, les Lions se sont engagés dans une véritable lutte pour la possession du ballon. Mais l’option offensive n’a pas payé tout de suite, même s’ils sont parvenus à trouver des espaces dans la défense ivoirienne. Il faut attendre la 75e mn de jeu pour voir les hommes de Giresse récolter le fruit de leur effort avec un penalty transformé par Moussa Sow. Sauf qu’après avoir raté la balle de match dans les arrêts de jeu, Mame Biram Diouf permettait à Kalou d’égaliser dans les arrêts de jeu (93ème). Malgré tout, cette fois ci, avec des Lions rugissants, la peur était dans le camp ivoirien pendant 90mn».

L’OBSERVATEUR 

«En tous les cas, le miracle n’a pas eu lieu certes mais les Lions ont flirté avec la qualification en piétinant les Eléphants dans uns stade Mohamed V qui a vu des Lions complétement transcendé. Yaya Touré, Drogba et même Gervinho, ont été tous dépassés par la teneur de cette rencontre et le mental affiché par les Lions».

Et interrogé par ce journal, Salif Sané de Hannovre se veut clair: «Il faut à partir de maintenant travailler à retrouver cette grande équipe du Sénégal, car tout est là et on l’a prouvé». A l’instar de Giresse selon qui, «l’équipe a grandi et que le lieu a pesé sur le résultat ou la qualification des Lions car ç’aurait été à Dakar, le résultat pourrait être autre».

Le POPULAIRE

«Les Lions ont frôlé l’exploit et cela se confirme avec l’aveu des Eléphants qui confirment qu’ils n’ont jamais autant souffert. Mais si les Lions, et malgré leur trés bonne tenue, sont rentrés sans toucher leur prime de match nul de 500.000 FCFA à chacun, l’Etat du Sénégal n’est pas insensible à ce gros match».

Le ministre des Sports sénégalais déclare: «Les gosses sont tombés les armes à la main». Pour le président Macky Sall: «C’est héroique de leur part».

L‘ENQUËTE  

«Beaucoup de regrets après tant de détermination. Ce qui laisse croire que la défaite du match aller a pesé sur cette rencontre retour où il y avait de l’espace pour les Lions».

Le SOLEIL, LIBERATION, VERITE DU JOUR, DIRECT INFO….tous les quotidiens parus ce lundi à Dakar  » ont salué le très bon match des Lions et appelé à partir de ce groupe pour bâtir une équipe solide à l’image de celle de la Côte d’Ivoire d’aujourd’hui »

LYDIA NSEKERA: Dirigeante burundaise entrée dans l’histoire du foot africain mais aussi mondial

MONDIAL 2014: Explosion de joie à Abidjan après la qualification des Eléphants pour Brésil 2014