in

SENEGAL: Islam – Magal de Serigne Abdoul Ahad à Touba

“Allah” gloire de l’Islam!

À l’image des éditions précédentes, le Magal de cette année a été marqué par la forte affluence des disciples et des dahiras. Toutes les concessions de la descendance de Serigne Abdoul Ahad ont magnifié l’événement en fouillant à nouveau le riche et glorieux enseignement d’un magistère exceptionnel.

La cérémonie religieuse du Magal s’est tenue dans l’enceinte de la maison de Serigne Abdoul Ahad Mbacké, en face de la grande mosquée de Touba.

Une grande bâche érigée a abrité la cérémonie officielle qui a drainé beaucoup de monde. Autour de Serigne Sidy Mbacké, le Khalife de la famille de Serigne Abdoul Ahad, il y avait les autorités religieuses de Touba, avec à leur tête Serigne Moustapha Mbacké, fils ainé du Khalife général des mourides, Serigne Cheikh Thioro, Serigne Bara Lahad et Cheikh Bara Maty Lèye.

À signaler la présence de Serigne Abdou Fatah, Serigne Moustapha Mbacké Abdou Khadre, et autres représentants des familles religieuses comme Serigne Maodo Cissé de Pire.

La forte délégation du gouvernement était conduite par le ministre des Affaires étrangères Me Alioune Badara Cissé, le gouverneur Mouhamadou Moustapha Ndao et les chefs de service de l’administration territoriale.

Serigne Cheikh Bara Maty Lèye, qui a parlé au nom du Khalife général Serigne Sidy Mokhtar, a appelé les disciples à «faire de la vie de Serigne Abdoul Ahad une référence et, si possible, calquer leur démarche sur la sienne. »Avec une pareille attitude, le temps serait plus à l’ouvrage qu’aux palabres», a-t-il dit sollicitant des prières pour que s’arrête les calamités constatées dans le pays.

Abdoul Ahad Ka qui pilotait le comité d’organisation a félicité l’administration pour avoir respecté tous ses engagements pour le bon déroulement de la cérémonie.

Serigne Abdou Fatah a, de son côté, invité les talibés au respect des recommandations de Khadim Rassoul dans la ville et rappelé que c’est un titre foncier et ceux qui ne se conforme pas à la démarche devront en être expulsés.

Serigne Moustapha Abdou Khadre a évoqué des situations auxquelles Serigne Abdou Lahad a eu à être confronté et des propos qu’il a tenus sous forme de cours magistraux pour donner en exemples les vertus de l’homme.

C’est d’ailleurs sur les vertus de l’homme que Me Alioune Badara Cissé, le chef de la délégation gouvernementale, s’est appesanti pour affirmer que Serigne Abdoul Ahad a su synthétiser les bonnes vertus qui ont jalonné son magistère, vertus qu’il partage avec l’envoyé de Dieu, le prophète Mohamed.

Le ministre des affaires étrangères de rappelé son parcours depuis le Dahiras des étudiants mourides et des recommandations de Serigne Abdoul Ahad, sollicitant des prières et réaffirmé l’allégeance et la disponibilité du gouvernement à réaliser les volontés émises par les autorités religieuses, mais aussi rappelé les ambitions du président Macky Sall Serigne Mohamadan Mbacké, porte parole de la famille de Serigne Abdoul Ahad, a rendu grâce à toute la famille mouride et formulé des prières à l’endroit du Khalife général des mourides pour qu’il accomplisse sa mission dans les meilleures conditions de santé, et rappelle qu’il est indispensable de nous agripper davantage à Khadim Rassoul et de se conformer à ses enseignements.

Il a remercié l’administration locale et les chefs de services qui se sont bien acquittés de leur tâche, ensuite la délégation officielle pour tous les efforts consentie en vue de la réussite de l’événement.

Il a demandé à cette délégation de transmettre au président de la République toute la satisfaction de la famille et formulé à son intention des prières de santé, de longévité et de succès dans toutes ses entreprises, mais aussi pour une pérennité de la paix dans le pays.

 

COTE D’IVOIRE: Inculpation du commandant Séka Séka, ex-garde du corps de Simone Gbagbo

MAURITANIE: Manifs contre le film américain blasphémant le prophète Mohamed (PSL)