in

SENEGAL: Gamou de Ndiassane – Le Khalife de la confrérie Khadriya prie pour la paix au pays

La gloire du Prophète pour la paix!

L’édition 2013 du Gamou de Ndiassane a été célébrée dans la nuit de mercredi 30 janvier. Une occasion pour le khalife général de la confrérie Khadriya, El Hadji Mame Bou Mohameth Kounta, de prier pour la paix au Mali. Il a aussi dit être en phase avec la décision du président de la République d’envoyer des troupes aux côtés d’autres pays pour rétablir l’ordre dans ce pays voisin du Sénégal.

altC’est un véritable cri du coeur que le khalife de Ndiassane a lancé, à la cérémonie officielle du gamou devant la délégation gouvernementale venue représenter le Chef de l’Etat et conduite par le ministre de la Fonction publique et du Travail Mansour Sy qu’accompagnaient son collègue des Forces armées, Augustin Tine, le député Abdou Mbow représentant l’Assemblée nationale et plusieurs autres personnalités.

Le message lu au nom du Khalife par Serigne Bou Khalifa Kounta a eu tout son sens, compte tenu de la situation actuelle vécue par un pays voisin qu’est le Mali et où la famille Kounta compte plusieurs descendants. Certains comme Cheikh Sidy Mokhtar Sakho Kounta et Ahmet Oumar Kounta ont été enterrés à Tombouctou. Ce qui semble avoir favorisé la présence d’une forte colonie malienne à Ndiassane depuis la nuit des temps. Le porte-parole du khalife a condamné une telle attitude de combattants qu’il considère comme des soi disant islamistes qui, a fait remarquer Serigne Bou Khalifa Kounta, ne sont que des fossoyeurs de l’Islam.

Ndiassane célébrait le baptême du Prophète Mohamed (PSL), une semaine seulement après la célébration sa naissance dans la cité religieuse du Vénéré El hadji Malick Sy (Tivaouane). Le khalife a recommandé aux fidèles une nuit de prières pour la paix au Mali et, au-delà, au Sénégal et plus particulièrement en Casamance, d’où le thème choisi cette année «Prières pour la paix au Mali».

Le ministre Mansour Sy, transmettant le message du chef de l’Etat Macky Sall, a aussi abondé dans le même sens, en demandant au khalife de formuler des prières pour un retour de la paix au Mali, et pour le Sénégal. Il a renouvelé au guide de la Tarikha les salutations et la «ziarra» du chef de l’Etat qui, selon Mansour Sy, «a loué les qualités du khalife qui ne cesse de prier pour le Sénégal et salué la sincérité des relations cordiales et exemplaires qui le lient à la famille Kounta de Ndiassane». Au terme de cette cérémonie officielle, place a été faite à la veillée religieuse qui a été bien suivie par les milliers de fidèles venus d’horizons divers.

BURKINA FASO: Lancement des lampes solaires “Awango by Total”

SAMUEL ETO’O: Super star de la BD à Angoulême!