in

SÉNÉGAL: Deux entreprises coréennes vont construire une usine de fibre optique en 2016

Le ministère sénégalais des Postes et des Télécommunications et deux entreprises coréennes ont signé, à Dakar, une convention relative à la mise en place d’une usine de fabrication de fibre optique. L’usine en question sera installée courant 2016, par l’Association pour le développement de l’industrie photonique de la Corée du Sud (KAPID) et l’Institut de recherche sur l’électronique et les télécommunications (ETRI), a expliqué Yaya Abdoul Kane, ministre des Postes et des Télécommunications”, après la signature de la convention. Ce projet va permettre au Sénégal “de disposer de la fibre optique à moindre coût, puisqu’elle sera fabriquée sur place”, mais également “d’aller vers la large bande avec la couverture du territoire national” en matière de transmission d’informations numériques, a poursuivi le ministre. Une fibre optique offre un débit d’information performant et peut servir de support à un réseau «large bande» par lequel transitent aussi bien la télévision, le téléphone, la visioconférence, ou les données informatiques. Yaya Abdoul Kane a aussi souligné qu’à travers l’installation de cette usine, le Sénégal, qui ambitionne de devenir “un hub du numérique au niveau sous régional”, pourra “asseoir son leadership dans ce domaine”. Il a aussi magnifié la signature de la convention relative à ce projet qui, a-t-il ajouté, permettra “aux chercheurs, aux étudiants et aux différents acteurs des technologies de l’information et de la communication d’avoir une plateforme où ils pourront faire valoir leurs compétences”. De son côté, le vice président exécutif du KAPID , Yong-Jin Cho, a promis de “faire tout ce qui est nécessaire afin que ce partenariat soit une réussite”.

VISITE DU PAPE EN AFRIQUE: Première étape au Kenya

SECONDE GENERAZIONI: 10 mila euro ai giovani che vogliono avviare un’impresa