in

SANTE: Eliminé le tétanos maternel et néonatal dans plus de la moitié des 59 pays prioritaires

Qu’on élimine ce qui… mine la santé!

Le Sénégal figure parmi les 28 pays prioritaires ayant éliminé le tétanos maternel et néonatal (TMN), indique un communiqué des partenaires de l’initiative pour l’élimination de cette maladie.

altSelon le document, le tétanos “une des maladies les plus meurtrières pour les mères et leur nouveau-né, a été éliminé dans plus de la moitié des 59 pays prioritaires. La maladie, facilement évitable grâce à un vaccin administré à la mère, est transmis quand les enfants naissent dans de mauvaises conditions d’hygiène et quand du matériel non stérilisé est utilisé pour couper le cordon ombilical ou est appliqué sur l’ombilic. A ce moment, la vie de la mère est également en danger. Avec au moins trois doses protectrices coûtant environ 2 dollars, la mère et ses futurs bébés sont protégés pour cinq ans“.

Il renseigne que depuis 1999, plus de 118 millions de femmes en âge d’avoir des enfants ont été vaccinées contre le tétanos dans 52 pays.

Beaucoup de ces femmes ont reçu leur vaccin antitétanique dans le cadre d’une campagne intégrée comprenant d’autres interventions indispensables à la survie des enfants comme la vaccination contre la rougeole, la supplémentation en Vitamine A, l’administration de comprimés vermifuges et la diffusion d’informations sur les soins à apporter au cordon ombilical“, explique le communiqué.

L’initiative pour l’élimination du tétanos maternel et néonatal constitue un modèle pour la façon dont des partenaires peuvent œuvrer ensemble pour parvenir à des résultats, note le texte.

En 2000, un an après la création de l’Initiative, on estimait que plus de 200 000 décès de nouveau-nés se produisaient chaque année des suites du tétanos. En 2010, ce chiffre est passé à environ 58 000 décès annuels. Malgré ces progrès, plus de 28 pays prioritaires n’ont toujours pas atteint l’objectif d’élimination. Ceci représente un défi considérable en vue de la réalisation de l’objectif mondial d’élimination du TMN dans l’ensemble des pays prioritaires d’ici 2015. Les difficultés principales pour l’élimination du TMN sont le manque d’accès aux communautés en raison de l’insécurité, les barrières culturelles, les priorités concurrentes, le maintien durable de l’élimination après validation et l’insuffisance des ressources financières“, poursuit le texte.

L’initiative pour l’élimination du TMN est un partenariat mondial entre secteur privé et secteur public qui comprend des gouvernements du monde entier, l’UNICEF, l’OMS, l’UNPFA, l’Alliance GAVI, l’USAID Immunization Basics, le CDC et les Comités nationaux pour l’UNICEF.

Le gouvernement japonais, Save the Children, PATH, RMHC, la fondation Bill et Melinda Gates, les Kiwanis International, Pampers – une division de Procter & Gamble sont également des partenaires de l’initiative.

LILIAN THURAM: “Mes étoiles noires” – Un livre qui est une leçon sur le racisme du champion du monde de foot guadeloupéen

AFRIQUE DU SUD: L’informaticienne Veronica Motloutsi découvre de nouvelles façons de connecter des projets technologiques