in

SALIF KEITA: Le chanteur malien annule un concert au Festival des Musiques Sacrées de Jérusalem

Chantage au chanteur!

L’artiste musicien malien, Salif Kéïta, a annulé sa participation au concert qu’il devait animer, vendredi 23 aout, à Jérusalem (Israël) dans le cadre du Festival des musiques sacrées, affirmant avoir subi des menaces d’un groupe pro-palestinien prônant le boycott d’Israël, rapporte le quotidien privé malien “Le Républicain”.

altCette annulation est intervenue quelques heures avant le départ de la star malienne pour la ville sainte de Jérusalem, le chanteur et son entourage dénonçant la veille, dans un communiqué, des “menaces, tentatives de chantage, intimidation et harcèlement sur les réseaux sociaux” de la part des membres du groupe pro-palestinien dénommé BDS (Boycott, Désinvestissement, Sanctions), précise le journal.

Créé au milieu des années 2000, ce groupe pro-palestinien milite en faveur du boycott politique, économique et culturel de l’Etat d’Israël et avait décidé d’étendre sa compagne de dénigrement de l’artiste malien et de «ruiner sa réputation», si celui-ci se produisait au Festival des musiques sacrées de Jérusalem, indiquent les collaborateurs de l’artiste.

YOUSSOU NDOUR: La star sénégalaise a reçu le Polar Music Prize à Oslo

TOGO: L’Assemblée nationale comptera seulement les groupes parlementaires UNIR et CST