in

RIO 2016 – Usain Bolt décroche son 3ème or au relais 4 x 100m, complétant son 3ème triplé consécutif! (VIDÉO)

La Jamaïque propulse Bolt dans la légende: le voilà l’égal de Nurmi et de Lewis. 

La Jamaïque a gagné le relais 4x100m, vendredi à Rio. Usain Bolt décroche son 9e titre olympique. Record de Nurmi et de Lewis égalé. Asafa Powell, Yohan Blake et Nickel Ashmeade et Usain Bolt devancent le Japon et le Canada, en 37”27. Un temps 3èmes, les Etats-Unis ont été disqualifiés.

Longtemps malmenée dans sa quête du titre olympique du 4x100m, la Jamaïque s’en est remise à Usain Bolt pour finir le boulot. Déjà vainqueur du 100m et du 200m à Rio, le sprinteur caribéen a ajouté un 3ème sacre olympique avec le relais (37″27), le 9ème de sa carrière aux Jeux.

Absent des épreuves individuelles au Brésil, Asafa Powell avait été désigné comme premier partant pour lancer le relais vainqueur à Londres et à Pékin en 2012 et 2008. Sa mise en action a été parfaite et son passage de témoin à Yohan Blake tout autant. Ce dernier, décevant en finale du 100m (4e), a de nouveau coincé et vu revenir Justin Gatlin très fort derrière lui. Quasiment à égalité dans le virage final, Tyson Gay et Nickel Ashmeade ont ensuite mis Trayvon Bromell et Usain Bolt sur orbite. Et comme toujours, c’est le Jamaïcain qui a fracassé la concurrence.

Avec un 3ème titre olympique à Rio, la Foudre tient donc son fameux triple-triplé.

La performance de ses coéquipiers lui permet aussi d’égaler, au palmarès, deux autres légendes des JO, le Finlandais Paavo Nurmi et l’Américain Carl Lewis, seuls athlètes avant ce vendredi soir à avoir compilé 9 titres olympiques.

Dans le rétroviseur jamaïcain sur ce relais, on retrouve, à la surprise générale, le Japon, survolté et détenteur d’un nouveau record d’Asie (37″60), et… le Canada. Un temps troisièmes, les Etats-Unis ont été disqualifiés quelques minutes après l’arrivée. Les raisons ? Un mauvais passage de témoin entre le premier et le deuxième relayeur et une erreur de Bromell, l’Américain ayant été jugé coupable d’avoir marché dans le couloir jamaïcain à quelques mètres de la ligne.

Si cette finale a confirmé l’ultra-domination de la Jamaïque, il a aussi mis en valeur la réussite du sprint nippon, déjà bronzé en 2008 à Pékin. Mais également la mauvaise série américaine. Depuis trois éditions olympiques, le relais US du 4x100m est absent du podium. Inimaginable il y a encore quelques années…

Rio 2016 – L’éclatant plongeon du hurdler brésilien Joao Vitor De Oliveira pour se qualifier (VIDÉO)

RIO 2016 – La Kényane Vivian Cheruiyot remporte l’or au 5000 m