in

Rio 2016 – Après le 100 m, Usain Bolt décroche son 3ème titre olympique consécutif sur 200m aussi! (VIDÉO)

Usain Bolt continue sa légende sur l’athlétisme mondial. L’athlète jamaicain s’est une nouvelle fois adjugé la finale du 200 m des Jeux Olympiques, Rio 2016.

Ce qui porte à 8, le nombre total de médailles d’or remportées sur le sprint aux Olympiades depuis 2008.

Sans grande surprise et avec les éliminations en demi-finales de Yohan Blake ou encore de Justin Gatlin, Bolt a facilement dompté le demi-tour de piste en 19 s 78. Un chrono qui ne le satisfait pas tant il voulait battre une nouvelle fois le record du monde.

«Je n’étais pas content de mon temps, je voulais courir plus vite, même si ce n’était pas un record du monde. J’étais fatigué et j’ai perdu ma forme à la fin. Je voulais courir plus vite, je savais que ce serait dur de battre le record du monde, ce sont mes jambes qui me le disaient. Quand je suis sorti du virage, mes jambes m’ont dit “Écoute, on ne va pas aller plus vite”. Je n’étais pas content de ça, mais je suis content d’avoir eu la médaille d’or», a t-il confié en zone mixte.

Derrière “la Foudre”, le jeune canadien André de Grasse en 20 s 02 et l’exploit du français Christophe Lemaitre en 20 s 12.

C’est la 2ème médaille d’or à Rio d’Usain Bolt après le 100 m.

Il sera également en finale du relais 4×100 avec ses coéquipiers samedi. 

Avec ce 8ème titre olympique, Usain Bolt marche plus que jamais sur les traces de Paavo Nurmi et Carl Lewis, les deux seuls athlètes à avoir remporté 9 médailles d’or dans l’histoire des Jeux en athlétisme. Il ne fait guère de doute qu’il les égalera dès vendredi après la finale du 4 x 100 m, pour laquelle les Jamaïcains, doubles tenants du titre, partiront favoris. Sur le papier, les Américains sont forts, mais leurs automatismes laissent souvent à désirer. A noter que Bolt a été ménagé jeudi pour les séries.

 

Dans l’histoire des Jeux, tous sports confondus, seuls le nageur Michael Phelps compte plus de 9 titres (23 en l’occurrence). Outre Nuurmi et Lewis, et bientôt probablement Bolt, le nageur américain Mark Spitz et la gymnaste soviétique Larisa Latynina comptent également 9 sacres.

Rio 2016 – L’incroyable plongeon de Shaunae Miller pour s’adjuger l’or sur le 400m (VIDEO)

RIO 2016 – Argent historique pour l’Afrique du Sud au javelot avec Sunette Viljoen