in

RELIGION ET SPORT: La FIFA autorise le port du voile féminin pendant les matches

Le tri…but du hijab!

Le port du voile (ou hijab) pour les joueuses a été autorisé par l’IFAB (International Football Association Board), organe garant des lois du jeu, a annoncé la FIFA (Fédération Internationale de Football Amateur).

Cette mesure, demandée par la Confédération asiatique (AFC) et le Prince Ali Bin al Hussein de Jordanie, un des 6 vice-présidents de la FIFA, avait bénéficié en mars d’un “accord de principe” de l’IFAB, qui avait toutefois souhaité attendre le “résultat d’un examen accéléré de toutes les questions liées, notamment sur le plan de la santé et de la sécurité“.
Cette initiative prise lors de notre dernier congrès avait été soumise à une décision finale du comité médical de la FIFA. Les réserves médicales et sur la sécurité ont été supprimées pour le port du voile et la mesure est donc approuvée“, a déclaré Jérôme Valcke, le secrétaire général de la FIFA.

Adoptée à l’unanimité, cette mesure bénéficiera d’abord d’une période d’essais.
La couleur, le design et la nature même des voiles seront maintenant débattus en novembre à Glasgow lors d’une réunion de l’IFAB.

Cette décision doit permettre la pratique du football à toutes les femmes, ce qui n’était jusque-là pas le cas en raison de restrictions religieuses visant certaines communautés.

Des associations féministes ont néanmoins exprimé leur désaccord, comme la Ligue Internationale des Femmes, Femix’sports et la Coordination Française pour le Lobby Européen des Femmes (CLEF), dans une lettre ouverte à Joseph Blatter, en décembre dernier.

LEGISLATIVES SENEGALAISES: Wade rejette les résultats

AFRIQUE AUSTRALE: La monnaie unique dans la SADC dépend d’une intégration fiscale