in

R.D. CONGO: Le pasteur Denis Lessie à la tête d’un groupe de présumés escrocs!

Lessie… faux “Messie”?

La police nationale congolaise a présenté, jeudi 4 avril, le pasteur Denis Lessie au ministère de l’Intérieur. Prophète des nations et responsable de l’Eglise « Arche de Noé », il est à la tête d’un groupe de présumés escrocs.

altSelon le commissaire général de la police, Jean de Dieu Oleko, cette bande s’illustre dans le rançonnement des hautes autorités par trafic d’influence. Denis Lessie se fait passer pour le conseiller spirituel d’une grande autorité de ce pays. Il a contacté un ancien ministre du gouvernement Muzito à qui il a fait croire qu’il était retenu pour faire partie de la nouvelle équipe gouvernementale [de Matata Ponyo], explique le général Jean de Dieu Oleko.

Mais pour accéder à son poste ministériel, Denis Lessie a demandé à cet ancien ministre une jeep d’une valeur de 35.000 USD. Ce qu’il obtiendra de la part de cet ancien membre du gouvernement, poursuit le commissaire général de la police.

Quelques temps après, le pasteur, qui se dit aussi prophète des nations, va revoir le même «ministrable». Cette fois-ci, il se fait accompagner d’un lieutenant qu’il présente comme le chauffeur du chef de l’Etat. Il demande une 2ème jeep de la même valeur et l’obtient, raconte la même source.

Une 3ème fois, il se présente auprès de la même personne avec, cette fois-là, un jeune étudiant qui se faisait passer pour le petit frère du chef de l’Etat, grâce à sa morphologie. Le pasteur Denis Lessie exige encore une jeep de la même valeur et l’obtient.

L’ancien ministre est longtemps resté dans l’attente de son poste. Le gouvernement [Matata] est publié, son nom n’y est pas. Il porte l’affaire devant la police. Celle-ci mène les enquêtes et va obtenir l’autorisation du ministère de l’Intérieur de déférer le pasteur Denis Lessie et ses complices dans cette escroquerie devant les cours et tribunaux compétents, affirme Jean de Dieu Oleko.

Les fidèles de l’Eglise du pasteur Denis Lessie n’avaient plus de nouvelles de leur berger depuis près d’un mois. Sa femme refusait de communiquer à la presse sur cette affaire. Mais elle disait son mari, le pasteur, serait « très malade et gardé en soins intensifs quelque part ».

Denis Lessie est un pasteur de l’une des églises évangéliques les plus en vue à Kinshasa. Ces dernières années, il a drainé des foules notamment lors des offices religieux qu’il organisait dans les stades. Propriétaire d’une chaîne de télévision privée, il priait en direct à l’antenne pour des fidèles qui lui exposaient le plus souvent leurs problèmes d’argent, de mariage, de maladies et d’obtention de visa pour l’occident.

SENEGAL: Macky Sall annonce un Conseil présidentiel sur les daaras (écoles coraniques)

FRANCE: Démantelée une filière congolaise de faux documents