in

Racisme sur le vol EasyJet: un noir forcé à descendre à Fiumicino

Une pétition a été lancée en ligne pour obliger la société Easyjet à présenter des excuses. «On m’a dit qu’un autre passager ne se sentait pas en sécurité avec moi à bord», se plaint le passager discriminé, citoyen britannique d’origine érythréenne.

Ça s’appelle “racial profiling” (profilage racial). Cela signifie que si on a la peau foncée ou les traits du visage attribuables à un groupe ethnique particulier, on risque d’être arrêté par la police anti-criminellle. C’est une méthode interdite parce raciste.

«Il s’est agi d’un profilage racial“, s’était plaint Yemane Mehary Tesfagiorgis (34 ans), citoyen britannique d’origine érythréenne, forcé, le 29 mars, à descendre d’un avion Easyjet qui devait l’emmener de Rome à Londres. Et entre-temps, s’était déclenchée en ligne une mobilisation pour que la compagnie aérienne Easyjet lui présente des excuses.

Yemane-Tesfagiorgis a déclaré aux médias britanniques que l’avion était déjà sur la piste, à Fiumicino, mais tardait à décoller. «Il y a un problème avec les bagages“, avait annoncé le capitaine et l’équipage lui a demandé de le suivre. «Je pensais que le problème était ma valise». 

Arrivé devant le poste de pilotage, Yemane-Tesfagiorgis, a cependant, trouvé la police et le capitaine. «Ils m’ont demandé de quitter l’avion. Quand j’ai demandé “pourquoi?”,  le capitaine a expliqué: «une passagère a dit qu’elle ne se sent pas en sécurité si vous êtes à bord». 

Yemane-Tesfagiorgis a été escorté à terre, au poste de police. «Les autorités italiennes m’ont interrogé et intimidé avant de me laisser poireauter à l’aéroport, pendant  15 autres heures», après quoi il a finalement réussi à prendre un autre vol pour rentrer chez lui. 

Easyjet a confirmé l’affaire dans une déclaration. «Le vol EZY5258 de Rome Fiumicino à Londres Gatwick du 29 Mars 2016 a été retardé parce que la police a demandé des contrôles de sécurité supplémentaires avant le départ. M. Yemane-Tesfagiorgis a été interrogé par les autorités parce qu’un autre passager avait exprimé des préoccupations sur son comportement».

«La santé et la sécurité des passagers et de l’équipage est notre priorité et la compagnie aérienne doit prendre au sérieux toute préoccupation liée à la sécurité», a ajouté Easyjet, 

Sur Change.org, avait démarré une pétition en ligne adressée à Easyjet, pour demander que la société publie sur sa page d’accueil, pendant une semaine, le message: “Sorry for our racism” (Nous nous excusons pour notre racisme) M. Tesfagiorgis». Le jeune britannique a tenu à préciser: «Ce n’est pas une question entre Easyjet et moi. C’est quelque chose de plus grand»

Stranieri in Italia

L’incroyable histoire de 4 travailleurs africains licenciés

L’ivoirien Serge Aurier encore désigné responsable de l’élimination du PSG de la Ligue des Champions!