in

RACISME AU FOOTBALL: La FIFA aussi disqualifie le président de la Fédération Italienne de Football, Carlo Tavecchio, pour propos racistes

Utilisée pas comme il faut, la banane, ça fait… très mal!    

Le président de la FIGC (Fédération Italienne de Football), Carlo Tavecchio, sera ineleggiile pour une mission internationale, pendant 6 mois. «La discrimination n’a pas sa place dans le football“. 

altTout autre que blague! Les paroles de Carlo Tavecchio sur les “Opti Poba qui, en Afrique, mangeaint des bananes» (référées à l’international franco-gambien Paul Pogba, joueur de la Juventus) sont des «propos racistes», même par la plus haute instance dirigeante du football mondial.

Le comité de discipline de la FIFA (Fédération Internationale Football Association) a étendu au niveau international les sanctions déjà infligées par l’UEFA (Union Européenne des Fédérations de Football) au président de la FIGC. ”Tavecchio est donc inéligible pour toute charge FIFA pour une période de 6 mois, à partir du 7 Octobre 2014”, dit un communiqué indiquant que la “décision a été notifiée à l’intéressé“.
 
La FIFA explique que sa position ”contre toutes les formes de discrimination est sans équivoque ». Article 3 du Statut de la FIFA interdit expressément toute discrimination d’aucune sorte envers les personnes sur la base de la race, la couleur de la peau, l’origine ethnique, nationale ou sociale, le sexe, la langue, la religion, les opinions politiques, la santé, la naissance ou l’orientation sexuelle. La détermination dans la lutte contre le racisme et la discrimination implique la nécessité de sanctions plus sévères pour lancer un message fort: la discrimination n’a pas sa place dans le football. FIFA travaille en étroite entente avec ses associations à travers le monde entier, pour éduquer et inspirer un message d’égalité et de respect, ” conclut le communiqué.

DIDIER DROGBA: Le Roi ivoirien de Chelsea!

CAN 2015: Dernière ligne droite pour une qualification à la 30e édition du tournoi continental africain