in

Quando un ivoirien malade subit un grave acte raciste à l’hôpital de Salerno

«Tu dois crever, retourne dans ton Pays, je ne veux plus voir ton museau». Ces phrases ont été enregistrées pendant qu’elles lui étaient adressées par Souleymane Rachidi, un ivoirien de 20 ans. Dans la choquante vidéo publiée sur son profil Facebook, on voit le jeune couché sur un brancard, le long du couloir dun hôpital, qui dénonce lépisode de racisme dont il est victime.

«Je suis allé aux urgences dans la nuit, à cause d’une douleur à la poitrine», ajoute dans les commentaires, le jeune qui sest rendu à l’hôpital Curteri de Mercato San Severino (Salerno). Selon laccusation, ça aurait une infermière à prononcer les offenses. 

«C’est ça lItalie la vie humaine na aucune valeur dans un hôpital public le docteur te dit “tu dois retourner dans ton pays, tu dois crever parce que t’es noir”», a écrit Souleymane. «Après cet épisode, jai décidé de ne plus me soigner et j’ai laissé cet hôpital-là., lit-on encore. Et d’ajouter: «Je suis fier de ma race et je suis fier de la couleur de ma peau Allez dire à Salvini que je suis encore vivant»

La vidéo diffusée par le jeune ivoirien sur Facebook a suscité une pluie de polémiques. Pendant qu’il y a eu quelqu’un qui contestait la véridicité des faits, beaucoup d’autres se sont rués contre lopératrice, invoquant des mesures contre elle de la part de la direction sanitaire. La réponse de lhôpital ne se serait pas fait attendre et une enquête a été ouverte sur l’affaire.

«Quoi qu’il en soit, il est important de tenir compte que dans le secteur sanitaire, est encore plus fondamental le respect de la dignité et des valeurs de la personne humaine», a déclaré Giuseppe Longo, directeur du CHU Ruggi d’Aragona.

ÉTRANGERS EN ITALIE (6) – Titre de séjour B): Où déposer la demande et quels sont les coûts?

IMMIGRATION: Oups! C’est plutôt les étrangers qui aideraient les Italiens chez eux et non le contraire