in

Quand un footballeur gambien fut insulté parce que “noir” par un arbitre en Italie

 L’épisode est arrivé au cours de la finale régionale entre l’équipe de Palerme Parmonval – Mondello et Camaro Messina. Si les faits seront établis, l’arbitre risque le “Daspo” (Décret d’éloignement sportif) et une plainte.

 Il y a eu des insultes raciales graves contre un joueur, mais l’arbitre n’a pas suspendu le match, car c’est lui-même l’auteur des injures. C’est ce qui se serait passé lors de la finale régionale de football junior entre l’équipe de Palerme Parmonval – Mondello et Camaro Messina, disputée à Ravanusa en mai dernier. Un jeune footballeur noir gambien de Parmonval, Kabila Colley, a été insulté par l’arbitre, qui lui aurait dit “Sale nègre” et “Nègre de merde“. L’épisode a été dénoncé par le président de l’équipe, l’avocat Giovanni Castronovo.

Kabila était en larmes, à la fin du match parce qu’il a été très fortement secoué par ces offenses racistes. Il était dévasté“, a expliqué l’avocat.

Selon le récit du jeune footballeur, qui est âgé de 18 ans et vit dans une communauté de mineurs étrangers à Palerme, l’arbitre l’a insulté à plusieurs reprises pendant le match. “Et d’autres joueurs me l’ont confirmé; l’un d’eux s’est approché de l’arbitre et lui a dit d’arrêter de l’insulter mais ce dernier a continué“, a encore déclaré l’avocat.

Suite à la plainte, il a été ouvert une enquête menée par la Digos de Palerme et Agrigento, qui ont récolté les témoignages des coéquipiers de la victime.

L’arbitre, Cristian De Caro, âgé de 22 ans et originaire de Licata, risquerait, s’il s’avérait que ce qui a été rapporté est vrai, le Daspo et une plainte.

Comments

Lascia un commento

Il tuo indirizzo email non sarà pubblicato. I campi obbligatori sono contrassegnati *

Loading…

Comments

comments

L’Italie a introduit de nouvelles règles sur la circulation des plaques d’immatriculation étrangères

C’est quoi le gomashio et comment l’utiliser dans l’alimentation?