in

PRESSES PANAFRICAINES: La maison d’édition lancée à Montréal

Pour une littérature sans rature!

Une nouvelle maison d’édition a été lancée à Montréal par des Sénégalais établis au Canada. Comme son nom l’indique, “Presses Panafricaines” est une maison d’édition qui cible en premier lieu les Africains et tous ceux qui portent l’Afrique dans leur cœur peu importe leurs origines.

altIl s’agit d’une maison d’édition qui vise à fortifier l’idée selon laquelle l’Afrique doit d’abord compter sur elle-même et sur l’initiative de ses propres fils pour se développer.

Elle se positionne comme un véhicule supplémentaire pour la démocratisation du savoir et sa diffusion à travers le monde. Ses promoteurs espèrent offrir de réelles opportunités aux chercheurs et créateurs africains de faire connaitre leurs travaux au reste du monde dans le respect de leurs convictions profondes, de leurs origines et de leur originalité. Sur l’autel de toutes sortes de considérations, les productions des Africains sont souvent sacrifiées au nom d’une compétition déloyale où des raisons économiques et des préjugés prennent le dessus sur la qualité et le droit à la promotion des idées africaines.
De ce fait, pour ces raisons précitées, et pour d’autres, Presses Panafricaines arrive à point nommé comme un médecin au chevet de son patient. Elle ambitionne ainsi d’apporter un souffle nouveau qui revigore la flamme et la fierté de la création en Afrique, replaçant définitivement à l’endroit, le vieux Continent, vis- à-vis du reste du monde. Pour ce qui est des promoteurs de Presses Panafricaines, ce sont des intellectuels engagés qui ont sillonné le monde pour se former dans les prestigieuses universités.

Leur culture en bandoulière et des rêves pleins la tête, ces fils d’une Afrique qui se cherche, se sont tous retrouvés à Montréal comme par la magie d’un rendez-vous prédestiné. Ensemble, ils ont décidé, pour cette Afrique qui leur a tout donné, de lancer Presses Panafricaines…

FRANCOPHONIE: Le Burkinabè Malick Sarr nommé représentant permanent de l’OIF auprès de l’Union Africaine

PROJET “MEDIAZIONI DI QUARTIERE”: Pour une coexistence paisible des cultures différentes