in

PRESIDENTIELLE TUNISIENNE: Ennahda revendique le poste de Premier Ministre

Avec la victoire annoncée, le parti indique le président de la République et le Chef de l’Exécutif.

Avant même la proclamation des résultats officiels, les discussions sont en cours pour l’après-scrutin.

La victoire annoncée d’Ennahda ne fait plus de doute, et c’est donc naturellement que le parti réclame le poste de Premier ministre, avec un nom proposé déjà : Hamadi Jebali, le numéro deux du parti.

Hamadi Jebali a 62 ans, c’est l’un des co-fondateurs du parti. Une des figures emblématiques qui a passé 16 ans en prison dont 10 à l’isolement. L’ingénieur Jebali est aussi l’homme des contacts avec les chancelleries occidentales.

Au vu de ses résultats, Ennahda estime naturel d’obtenir le poste de chef de gouvernement, on sait déjà aussi que le parti revendique le ministère de l’Education. Rached Ghannouchi, qui refuse de parler français, a souvent répété que la langue officielle était l’arabe.

«Nous sommes devenus Franco-arabes, c’est une pollution linguistique», dit le “Cheikh” Ghannouchi comme ses militants l’appellent.

Ennahda souhaite que le gouvernement soit formé au plus tard d’ici un mois. Le parti en revanche se dit prêt à laisser le poste de président à une figure extérieure. Une personnalité indépendante consensuelle ou un leader politique en bonne position dans le dernier scrutin de dimanche.

PIZZA CONNECTION: A Napoli una pizza a 100 euro!

PRINCE HARRY D’ANGLETERRE: Il craque pour le sosie de Kate Middleton