in

PRÉSIDENTIELLE SÉNÉGALAISE: ‘Y’en a marre’ appelle à voter Macky Sall

Le Mouvement Sall…igne aussi derrière Macky!

Le candidat de “Macky 2012” et celui des Forces alliées pour la victoire (FAL 2012) sont arrivés respectivement deuxième et premier du scrutin du 26 févier, obtenant successivement 26,57% et 34,82% des suffrages exprimés.


Le Mouvement “Y’en a marre” appelle à «aller voter massivement pour Macky Sall», qui affrontera le président sortant Abdoulaye Wade, au second tour de l’élection présidentielle.

En vue du second tour, «le mouvement ‘Y’en a marre’ dit clairement qu’il va soutenir la candidature Macky Sall“, a précisé son coordonnateur Fadel Barro.

«On va voter pour Macky Sall, pour barrer la route à Abdoulaye Wade», a-t-il insisté, expliquant qu’«on continue d’ignorer le bulletin du candidat des FAL 2012, comme on l’a fait au premier tour. Pour nous, c’est une réponse: on ne dit pas qu’on va, mais on dit: “Allez voter massivement pour Macky”. ‘Y’en a marre’ reste fidèle à son principe de replacer les préoccupations des Sénégalais au centre du débat politique», a-t-il cependant indiqué, prévenant Macky Sall en ces termes: «Mais, qu’il sache qu’il nous trouvera sur son chemin après, s’il est tenté de piétiner les préoccupations des Sénégalais».
Le mouvement «exhorte le candidat Macky Sall à ouvrir une enquête sur les circonstances de la mort de tous ceux qui ont perdu la vie au cours des manifestations. Ceux qui sont coupables des crimes économiques doivent être poursuivis».

Il a demandé que «l’argent du contribuable sénégalais détourné soit reversé dans les caisses de l’Etat».
En perspective du second tour, après ses initiatives “Dass Fanaanal” et le “Fanaané Dass”, le mouvement “Y’en a marre” estime que c’est le moment ultime ou “Doggali” (achèvement).
Il s’agit, selon lui, de «parachever cette bataille entamée par le peuple sénégalais depuis le 23 juin dernier afin de renforcer nos acquis démocratiques et pour laquelle Fodé Ndiaye, Mamadou Diop (…) et Banna Ndiaye ont perdu la vie. Aujourd’hui notre responsabilité est de parachever ces combats en participant activement aux élections du second tour“.

TIKEN JAH: Deux chansons aux présidents africains!

PRÉSIDENTIELLE SÉNÉGALAISE: Partie serrée pour Wade?