in

Population étrangère stable en Italie: 5 millions en 2015!

La présence d’étrangers en Italie, qui est d’environ 5 millions de personnes, au cours de 2015, se confirme «stable». De Janvier à Décembre, on a enregistré  «une croissance d’à peine 11.000 unités” et on note aussi les «premières baisses d’immigrés dans le Nord-Est, les Marches et l’Umbria”.

C’est ce qu’a souligné Mgr Giancarlo Perego, directeur général de la Fondation Migrantes, lors de la présentation du Rapport sur l’immigration de Caritas et Migrantes Fondation.

«L’alarmante “invasion” que certains craignaient avec les débarquements de l’an dernier n’a pratiquement produit aucun effet sur la composition du panorama migratoire national»

Au 31 décembre 2015, les résidents étrangers sont 5.026.153, contre 5.014.437 de début 2016. L’absence de voies régulières pour l’entrée en Italie «a de fait congelé l’incidence des étrangers sur la population totale à un peu plus de 8%, avec des caractéristiques semblables au passé récent, à l’exception de l’acquisition de la nationalité italienne qui a connu une forte augmentation en 2014: + 29% (129.887)».

Parmi les communautés étrangères qui ont obtenu la nationalité italienne, l’emportent les Marocains (22,3%) et les Albanais (16,4%), deux nationalités parmi les plus anciennes en Italie.

 

 

Duos africains: 2face Idibia (2baba) & Vanessa Mdee

L’attaquant marocain Khalid Boutaib rejoint Strasbourg