in

PENSIONS: L’immigration convient au système de prévoyance sociale italien

On compte aujourd’hui 71 retraités sur 100 travailleurs. Mais considérant les seuls étrangers, la proportion est 4%: un vrai paradis pour la prévoyance sociale.


Rome – 24 juin 2011 – Selon le rapport de l’ISTAT (Institut National de Statistiques), la démographie est contre les comptes publics italiens. Avec la population de plus en plus vieillissante et la situation de l’emploi aggravée par la crise, la dépense des pensions augmente et il est toujours de plus en plus difficile de la compenser avec les contributions versées par les travailleurs actifs.

 

Le “Rapport sur les travailleurs immigrés”, publié par l’INPS (Institut National de Prévoyance Sociale) en collaboration avec le Dossier Statistique Immigration Caritas/Migrantes, estime que, parmi les étrangers, il y a 110.000 retraités contre 2,7 millions de travailleurs enregistrés dans les archives INPS, c’est-à-dire à peine 4 retraités chaque 100 employés:

Les immigrés sont des rares bénéficiaires et d’importants contribuables au sein du système de prévoyance sociale. Ils versent plus qu’ils ne reçoivent en retour. Beaucoup plus. Qui serait aussi myope et masochiste au point de les envoyer paître?“, reconnaît l’INPS.

Elvio Pasca

HCNUR (Antonio Guterres): “Que les pays européene ouvrent leurs frontières”

BERNARD LEDOUX! Pionnier de la promotion de la musique et de la culture africaines en Italie