in

PENSIONS EN ITALIE: Prorogés “Opzione Donna” et “APE Social”, à risque “APE Aziendale”

Le scénario de la retraite des Italiens changera en 2020. Voici les principales nouveautés.

La Loi Budgétaire italienne confirme pour une autre année “Opzione Donna” (Option Femme) et “APE Sociale” (Anticipation de la Pension Sociale) tandis qu’il y a un risque de cessation pour deux autres types de pensions: “APE Volontaria” ( Anticipation de la Pension Volontaire) et “APE Aziendale” (Anticipation de la Pension Corporative).

Demeurent les conditions de l’âge requis pour la retraite de vieillesse (à 67 ans) et la retraite anticipée (à 42 ans et 10 mois).

RÉÉVALUATION DES PENSIONS 2020

Certaines allocations de pension à partir du 1er janvier 2020 bénéficieront d’une augmentation en raison du taux de réévaluation de 1,1% basé sur le taux d’inflation de 2019 sur les données et indicateurs développés par l’ISTAT (Institut des Statistiques).

N.B.: La réévaluation ne s’applique qu’à la partie de la pension calculée avec le système de cotisation.

La réévaluation s’effectuera avec une élasticité variable pour les bandes de montants qui prévoient, jusqu’en 2021, une indexation à:

  • 100% pour les chèques jusqu’à 4 fois le minimum (2.052 € bruts), et avec un décalage ultérieur;
  • 77% pour les traitements volant entre 4 et 5 fois le minimum;
  • 52% pour les traitements entre 5 et 6 fois le minimum;
  • 47% pour ceux entre 6 et 8 fois le minimum;
  • 45% pour ceux portant sur 8 à 9 fois le minimum;
  • 40% pour ceux dépassant 9 fois le minimum.

“OPZIONE DONNA”

“Opzione Donna” (Option Femmes) sera prorogée en 2020 pour les femmes âgées de 58 ans (si elles ont un emploi) ou de 59 ans (si elles travaillent à leur compte), à condition d’avoir cotisé pendant au moins 35 ans.

Ces conditions relatives à l’âge et d’âge de cotisation au plus tard le 31 décembre 2019. Leur pension sera calculée sur la base du critère de cotisation.

“APE SOCIAL”

Confirmation pour 12 mois supplémentaires pour “APE Social” (Anticipation de la Pension Sociale) qui, dans les prévisions du gouvernement, pourrait être utilisé par au moins 15.000 travailleurs remplissant les conditions requises pour cette anticipation facilitée et ayant au moins 63 ans et 30 ans de cotisations (36 ans si engagés dans des activités pesantes effectuées pendant au moins 7 ans au cours des 10 dernières ou au moins 6 ans dans les 7 dernières).

Cette option d’anticipation de la pension sera également prorogée en 2020 aux femmes ayant 58 ans (si elles sont salariées) ou 59 ans (si elles sont travailleuses indépendantes) et avec au moins 35 ans de cotisations.

N.B.: Ces dernières doivent avoir rempli les conditions requises d’âge et d’années de cotisation, au plus tard le 31 décembre 2019.

PENSIONS DE VIEILLESSE

Il faudra encore 67 ans pour la pension de vieillesse (en 2020 et 2021). Le confirme un décret du Ministère de l’Economie, sur la base de l’indication de l’ISTAT d’une croissance de seulement 0,021 dixième d’année de l’espérance de vie à 65 ans.

RETRAITE ANTICIPÉE

Pour la retraite anticipée en ce qui concerne la vieillesse, reste valable la condition de 42 ans et 10 mois de cotisations (41 et 10 mois pour les femmes), ainsi que 3 mois de fenêtre mobile, jusqu’au 31/12/2026, conformément au décret d’introduction de “Quota 100”.

QUOTA 100

Le mécanisme permettant aux travailleurs de prendre leur retraite par dérogation aux conditions de retraite anticipée et de pensions de vieillesse devrait poursuivre son processus expérimental. “Quota 100” a été introduit par le décret-loi n° 4/2019 (le “Decretone”), converti en loi n° 26/2019, et prévoit la possibilité d’accéder à une pension avec 62 ans minimums et 38 ans de cotisation.

REMARQUE: La mesure n’est toutefois pas structurelle puisqu’elle a une durée de 3 ans pour la période allant du 1er janvier 2019 au 31 décembre 2021.

Puisqu’il s’agit d’une mesure de protection sociale, “Quota 100” doit être considérée comme faisant partie des mesures sociales que le gouvernement entend préserver, en respectant l’engagement pris envers les Italiens, a déclaré le Premier ministre Giuseppe Conte.

APE VOLONTARIA” ET “APE AZIENDALE”

Risquent d’être abolis “APE Volontaria” (Anticipation de la Pension Volontaire) et “APE Aziendale” (Anticipation de la Pension Corporative). Toutefois, à partir de janvier, il ne sera plus possible d’utiliser l’avance financière pour la retraite anticipée avec 63 ans et au moins 20 ans de cotisations (APE Volontaire) tant dans la version individuelle que dans la version corporative. La Loi de finances de l’année dernière a reporté, de 2018 à 2019, la fin de l’expérimentation de l’APE Volontaire et de l’APE Corporative.

Pour le moment, on parle d’abolition (à moins d’une marche arrière de dernière heure), d’un instrument qui n’est pas coûteux pour l’État.

(La vignetta del giorno) Heavy Mittal: rock indiano

Quand une femme ivoirienne fut agressée en pleine rue à Bari