in

ONU: Le Sénégal et l’Egypte élus membres non permanents du Conseil de Sécurité!

Défendre les instances de l’Afrique! 

Le Sénégal a été élu, jeudi 15 octobre, membre non permanent du Conseil de sécurité de l’ONU, au titre de la période 2016-2017 avec 187 voix. 

alt

Le Sénégal qui intégre le Conseil de l’ONU pour la 3ème fois (68/69, 88/89) a obtenu le meilleur score devant le Japon (184 voix) et l’Egypte (179 voix). Le ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieur, Mankeur Ndiaye, est depuis à New- New York où il conduit la délégation sénégalaise qui a pris part aux élections pour un siège de membre non permanent au Conseil de Sécurité de l’ONU. 

Le Conseil de Sécurité, outre les 5 membres permanents (Chine, Etats-Unis, Fédération de Russie, France, Grande-Bretagne), est composé de 10 membres non permanents élus pour un mandat de deux (02) ans. Les 193 Etats membres des Nations Unies ont élu le Sénégal, le Japon, l’Egypte, l’Ukraine et l’Uruguay pour siéger au Conseil de Sécurité, pour une période de deux ans à partir du 1er janvier 2016. 

L’Afrique dispose de 3 sièges non permanents au Conseil de Sécurité de l’ONU dont deux seront pourvus cette année, notamment celui revenant à l’Afrique de l’Ouest et pour lequel le Sénégal était en lice. 

La candidature sénégalaise était endossée par l’Union africaine, la CEDEAO, l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) et l’Organisation de Coopération Islamique (OCI), selon le ministère des Affaires étrangères qui a également reçu de “nombreux soutiens manifestés au niveau bilatéral par les pays amis“.

Les 5 prochains pays sortants à la date du 31 décembre 2015 et dont les remplaçants sont élus le 15 octobre 2015 sont: le Chili, la Jordanie, le Nigéria, le Tchad et la Lituanie.

En vertu de la Charte des Nations Unies, chacun des membres du Conseil de Sécurité dispose d’une voix et tous les États membres de l’ONU sont tenus de se conformer aux décisions du Conseil. 

Le Conseil de sécurité: 

♦a la responsabilité principale du maintien de la paix et la sécurité internationales. Il est également chargé de déterminer l’existence d’une menace contre la paix et de réagir à un acte d’agression, et de trouver des moyens pacifiques pour régler un conflit ou une dispute entre les Etats. Il peut recourir à l’imposition de sanctions ou même autoriser l’usage de la force pour maintenir ou rétablir la paix et la sécurité internationales. 

♦ recommande également à l’Assemblée générale la nomination du Secrétaire général et de l’admission de nouveaux Membres à l’Organisation des Nations Unies. 

Le Conseil et l’Assemblée générale, élisent ensemble les juges de la Cour Internationale de Justice. 

GUINÉE: Résultats provisoires partiels – Alpha Condé vire en tête

BURKINA FASO: Le général putschiste Diendéré poursuivi pour crime contre l’humanité