in

OFFRE D’EMPLOI: Interprètes et traducteurs des langues africaines

Communiqué de l’ITC de Rome.

Depuis 2005, l’ITC collabore avec le Ministère de l’Intérieur, fournissant le service d’interprétariat et traduction aux Commissions Territoriales per la Reconnaissance du Statut de réfugié.

A telle enseigne, l’ITC recherche des interprètes et traducteurs africains et asistiques pour travailler auprès des Commissions Territoriales de toute l’Italie (Gorizia, Milano, Verona, Torino, Bologna, Firenze; Roma, Caserta, Foggia, Bari, Crotone, Siracusa, Trapani, Mineo).

Les langues les plus demandées sont:
Bambarà / Dioula (Mali, Sénégal, Cote d’Ivoire)
Malinké, Mandingo / Mandinka
Soninké / Sarakolé
Pular / Fulani et Wolof (Sénégal, Mauritanie)
Bissa – Mooré (Burkina Faso)
Soussou (Guinée, Sierra Leone)
Yoruba – Hausa -Tw i- Akan (Ashanti, Fante) – Pidgin English – Ibo – Bini – Edo
Arabe (Waddai et Gurahan) – Touareg (Tamashek) – Berbère (Tamazight)
Bangla – Hindi – Urdu – Punjabi -Tamil (Pakistan – Inde – Bangladesh)
Dari – Pashto (Afghanistan – Pakistan)
Farsi (Iran)
■ Kotokolì – Ewé (Togo)
Oromo – Amarico – Tigrino (Etiopia / Eritrea)
Somalien
kurde irakien (Kurde Sorani et Badini) – Kurde turc


CACHETS

■ 13 €/h (TTC) – Minimum garanti: 65 € (TTC) par jour.

■ Après les 5 premières heures, 13 € (lordi) extra pour chaque heure en plus, jusqu’à un maximum de 10 heures de travaqil par jour (maximum journalier: 130€).

■ Paiement bimestriel à 60 / 90 jours de la date du travail, par virement bancaire.

CONTACTS

Federica Benazizi.
f.benazizi(at)cooperativaitc.org

TOGO: Dissolution du RPT – La seconde mort d’Eyadéma

AMADOU HAMPATÉ BÂ: Les “Mémoires” rééditées