in

NAVIRE SEA WATCH – Quand le détail dans la photo au tribunal de la commandante Carola Rackete déchaîne la polémique

La dernière controverse concernant Carola Rackete, le commandant du navire Sea Watch 3, n’a rien à voir avec la question des migrants.

 

 

L’allemande de 31 ans s’est retrouvée dans le collimateur de la controverse sociale parce qu’elle aurait comparu devant le tribunal sans soutien-gorge. Les photos la montrent en jersey noir serré, ce qui suggère qu’elle ne portait pas de soutien-gorge. Un détail qui n’a pas échappé à la haine, qui en a profité pour la couvrir d’insultes sexistes.

Carola Rackete s’était rendue au tribunal d’Agrigento, jeudi dernier, où elle fut entendue par le procureur adjoint Salvatore Vella. Avec elle, il y avait les avocats Leonardo Marino et Alessandro Gamberini.

Un porte-parole de l’ONG allemande a annoncé qu’après l’interrogatoire, Carola était retournée en Allemagne.

NATIONALITÉ ITALIENNE – Travailleurs domestiques: comment démontrer le revenu sans CUD, ni déclaration fiscale

ITALIE – “Reddito di cittadinanza” (Revenu de citoyenneté): premières instructions pour les embauches bénéficiant des avantages d’impôts