in

MPONGO LOVE: Un nouveau film documentaire en hommage à la regrettée chanteuse rd-congolaise

Hommage au mythe!

La fille aînée de la talentueuse artiste musicienne M’pongo Love, Sandra M’pongo, envisage d’organiser un film documentaire en hommage à sa mère qui, de son vivant, a marqué des cœurs, au travers de ses chansons éducatives et pleines d’actes d’amour.

altLa chanteuse Sandra M’pongo, fille aînée de l’illustre M’pongo Love, projette de réaliser un film documentaire en hommage à sa mère. Le film documentaire qui retrace la vie de la chanteuse M’Pongo Love sur la terre des hommes sortira, d’ici quelque temps. Dans ce film, le réalisateur et son équipe cinématographique racontent, avec image à l’appui, les temps forts de la carrière d’une jolie dame décomplexée de son état physique, qui a abandonné son métier de secrétaire de direction, pour embrasser la musique.

Ses œuvres, ses productions scéniques et les témoignages des uns et des autres sont tous rassemblés pour valoriser le talent d’une chanteuse fantastique qui ne jurait que sur le plaisir de ses fans.

Considérée par beaucoup comme étant, à ce jour, la belle voix que le Congo n’ait jamais connu, la défunte M’pongo Love a, de son vivant, fait une carrière remarquable sur la scène musicale congolaise et africaine.

De son vrai nom Alfride M’pongo Love Landu, la diva a marqué sa carrière par le courage d’une femme qui s’est intégrée dans la musique avec intelligence et conviction. Celle qui défendait les causes de la femme africaine avait su marquer les cœurs, au travers de ses chansons éducatives, pleines d’actes d’amour dans des titres comme: «Femmes commerçantes», «Ndaya», et «Déception d’amour».

A noter que sa fille aînée qui fait hommage à sa mère est également présidente de la “Fondation M’pongo Love”, qui est une association sans but lucratif créée en avril 2005, à Kinshasa, en souvenir de l’illustre chanteuse pour permettre à tous ses fans de lui rendre hommage mérité.

Cette structure est un cadre d’action et de solidarité à l’égard des personnes vulnérables, principalement les enfants orphelins et femmes vivant avec handicap qui se sentent abandonnés et rejetés par la société.

«La Fondation M’pongo Love a pour but principal de protéger les droits de la femme en général dans la vie sociale et particulièrement celle vivant avec handicap dans la lutte contre la pauvreté par l’éducation, la formation, la créativité et l’apprentissage des métiers pour leur permettre de subvenir à leurs desideratas », a précisé Sandra M’pongo.

Malgré son absence depuis plusieurs temps, on peut encore penser à cette talentueuse chanteuse d’autrefois. Comme dit-on, l’artiste ne meurt jamais, il survit grâce à ses œuvres.

LEGISLATIVES TOGOLAISES: Victoire de l’UNIR du président Faure Gnassingbé – Protestations de l’opposition

BENIN: Le présdident Yayi BONI a reçu le Directeur Général de Microsoft Afrique