in

Mois du Ramadan pour des millions de musulmans dans le monde dont 1,6 en Italie!

L’observance du mois de jeûne et de purification est l’un des cinq piliers de l’Islam. Mais la communauté musulmane italienne attend toujours des lieux de culte dignes de ce nom.

Le Ramadan, le 9ème mois du calendrier islamique durant lequel, selon la tradition, l’archange Gabriel a dicté le Coran à Mahomet. L’observance du jeûne durant ces jours est l’un des piliers de l’Islam, ensemble avec la profession de foi, l’aumône, les prières quotidiennes et le pèlerinage à La Mecque.

Avant l’aube, on fait une collation (“Suhur“) puis on ne toucher plus ni eau ni nourriture jusqu’au coucher du soleil, mais sont exemptés les enfants, les malades et les femmes qui sont enceintes ou qui allaitent. Il est également prévu l’abstinence des relations sexuelles et le tabagisme et, en général, c’est un mois de purification des mauvaises pensées et des mauvaises actions.

La rupture du jeûne le soir (“Iftar“), est l’occasion de rencontrer la famille et les amis. Le vendredi est le plus important et rassemble toute la communauté des fidèles, ou du moins ainsi devrait-il être.

Les Musulmans en Italie sont plus de 1,6 million, principalement des immigrants et deuxième générations, mais les mosquées italiennes en mesure d’accueillir beaucoup de gens se comptent sur les bouts des doigts, face à des centaines de petites salles de prière, souvent organisées de manière informelle dans les garages ou les sous-sols.

Il arrive donc que les Musulmans de Rome peuvent se réunir dans la Grande Mosquée, tandis que ceux qui ont le «malheur» de vivre à Milan attendent , depuis des années, des lieux de culte dignes de ce nom. Entre-temps, ils sont victimes de lois anti-mosquées qui peuvent difficilement être conformes aux principes de liberté de religion et de culte prévu par la Constitution Italienne.

A tous les frères musulmans, meilleurs vœux et Bon Ramadan! Moubarak! 

Charlotte Dipanda: la sensuelle Diva de la musique camerounaise!

Donald Trump: «Un juge musulman ne serait pas impartial»