in

MAURITANIE: Lancement des cours pour les femmes imams

Mame l’Imam!

Les femmes imams joueront un rôle essentiel dans la consolidation des valeurs de l’Islam modéré dans le pays. Pour la première fois en Mauritanie, un institut de formation propose des cours spéciaux destinés à former des femmes imams.

altLe Centre de formation des imams de Mauritanie a ouvert ses admissions le 6 octobre, et est dirigé par Mohamed Hassan Ould Daw.

Ce centre, destiné à former des femmes imams spécialisées dans la charia islamique, a pour vocation de former des générations d’intellectuelles religieuses et de mouftis au cours des prochaines années, en combinant la formation traditionnelle des mahdharas, qui se fonde sur la mémorisation et l’apprentissage de la doctrine, avec les éléments les plus importants de l’enseignement moderne, qui fait appel à des méthodologies scientifiques modernes. Cela permet ainsi de réaliser l’équilibre entre deux approches intégrées. Le but ultime est de consolider les valeurs de la modération dans la société mauritanienne musulmane par la formation d’intellectuelles après que leur études religieuses eurent été limitées à l’enseignement traditionnel des mahdharas. L’enseignement traditionnel prive les personnes concernées d’une vue équilibrée et objective des évènements actuels“, ce qui peut entraîner la publication “de fatwas déviationnistes et même parfois de fatwas extrémistes“, a expliqué Mohamed Aly Ould Emmamma, responsable de la communication de ce centre, faisant part de son espoir de voir les parents inscrire leurs filles dans ces classes pour y bénéficier d’une formation fondée sur une approche modérée.

Les critères d’inscription dans cette nouvelle section comprennent la mémorisation d’au moins un quart du Coran, une maîtrise spécialisée sur la charia et la linguistique, ou un diplôme équivalent, et la recommandation d’un sheikh de mahdhara connu, attestant du niveau scientifique de l’étudiante, a expliqué Ould Emmamma.

Les militantes féminines ont salué cette initiative.

C’est un travail colossal, qui donnera aux femmes imams une nouvelle vision de l’Islam et leur conférera la capacité de l’expliquer au vu des évolutions actuelles, et de délivrer un discours modéré cherchant à développer et à encourager les interactions positives avec l’autre”, a expliqué Menina Mint Abdallah, ancienne ambassadrice et chercheuse spécialisée dans l’éducation des filles. La création de ce nouveau diplôme devrait fournir un nouvel appui technique qui permettra de consolider les aptitudes des femmes imams à communiquer des informations, et changera leur perception de la société en général“, a expliqué Menina Mint Abdallah, ancienne ambassadrice et chercheuse spécialisée dans l’éducation des filles.

Pour sa part, Fatima Mint Ibrahim, qui envisage de s’inscrire à cette nouvelle formation, a indiqué les raisons de sa décision, en affirmant que les femmes musulmanes doivent assumer leur rôle “d’éducatrices des enfants au foyer et d’éducatrices de la société. La femme mauritanienne se caractérise par sa capacité à éradiquer l’illétrisme des enfants de manière douce et flexible. Ce sont des traits de caractère dont Dieu les a pourvues, car ce sont par nature des mères et des éducatrices, ce qui les pousse à consacrer la plupart de leur temps à l’éducation. Il est par ailleurs de notoriété publique que la nature de la femme répugne à la violence, à l’extrémisme et à la déviance.”

ETATS_UNIS: Jeune femme noire attaquée par le Ku Klux Klan

GRANDE BRETAGNE: Scandale BBC pour avoir couvert la pédophilie chronique du célèbre animateur Jimmy Saville