in

MATTEO RENZI: “Nationalité italienne aux enfants étrangers après un cycle scolaire”

Ius soli tempéré! 

Le “ius soli tempéré” donnerait la nationalité italienne aux enfants nés en Italie de parents immigrés, à condition toutefois qu0’ils accomplissent un cycle scolaire. Le projet doit être discuté avec le parti NCD (Nouveau Centre-droite). L’inconnue du parti M5S (Mouvement 5 Etoiles).

alt

Le Premier ministre, Matteo Renzi, a annoncé son intention d’aller de l’avant sur ​​les droits civils: «Après la loi électorale, le gouvernement prévoit de mettre en janvier au Parlement la question des unions civiles, de la nationalité italienne aux enfants nés en Italie de parents étrangers et des facilités pour les associations du 3ème secteur“. 

Plus d’un million de mineurs étrangers en Italie 

Renzi, outre à relancer le bonus de 80€, destiné cette fois aux nouvelles mères, a défini l’octroi de la nationalité italienne aux enfants d’étrangers, “un fait de civilisation.” Du reste la question concerne 1.087.016 enfants étrangers en Italie, dont 60% nés en Italie.

Jus soli tempéré  

Le projet de loi, qui devrait arriver en fin d’année à la Chambre des Députés, est maintenant défini. On pourrait passer du “ius sanguinis” (qui prévoit la nationalité italienne aux fils d’italiens) à une sorte de «ius soli tempéré”: nationalité italienne aux enfants nés en Italie de parents immigrés, à condition, toutefois, qu’ils accomplissent un cycle scolaire, c’est-à-dire l’école obligatoire. Selon une autre hypothèse, qui couvrirait également les enfants qui arrivent en Italie à l’adolescence, il est prévu l’achèvement de l’enseignement secondaire supérieur.

Médiations avec NCD 

Au moment de fixer les points cardinaux des règles du nouveau “ius soli”, il pourrait y avoir des frictions avec le parti NCD (Nouveau Centre-droite). Malgré que Dorina Bianchi du NCD ait déposé à la Chambre des Députés un texte similaire pour la nationalité italienne aux enfants d’étrangers, le coordinateur du parti, Gaetano Quagliarella, a expliqué: «Nous ne sommes pas un parti xénophobe comme la Lega Nord. Nous sommes d’accord sur le principe du “jus soli tempéré”, le problème avec Renzi est de définir le degré de… température“.

L’inconnue des M5S  

Autre inconnue est le Mouvement 5 étoiles qui est internement divisé sur l’immigration. L’année dernière, sur le blog de Beppe Grillo, était apparu un rejet de la proposition de “jus soli tempéré” avancée alors par le gouvernement Letta: selon le leader du M5S, l’acquisition de la nationalité italienne par les enfants d’étrangers (meme s’ils sont nés en Italie) après le date de l’âge majeur (18 ans) devrait être changé “avec un référendum”.  

BURKINA FASO: Où sont-ils donc passés?

BERLUSCONI: Seconde generazioni – “Sì alla cittadinanza dopo un ciclo scolastico”