in

MAROC: Le 7ème “Concert pour la Tolérance” enchante le public marocain

Tolérance à outrance!

Les valeurs de dialogue interculturel et de respect de l’autre ont à nouveau été célébrées à Agadir, à l’occasion de son “Concert pour la Tolérance”, à ciel ouvert sur la belle plage de la ville.

altDes centaines de milliers de personnes se sont rassemblées à Agadir pour assister à un spectacle destiné à promouvoir la diversité et le dialogue interculturel. Des artistes nationaux et internationaux de différentes nationalités et confessions religieuses ont fait le déplacement pour de purs moments de partage.

La scène du Concert pour la Tolérance 2012 a accueilli de nombreux artistes, comme Garou, Enrico Macias, M. Pokora, John Mamann, Julian Perretta, Nossa, Khaled, Tryo, Mazagan, le chanteur marocain Vigon, Youssoupha, Passi et Laza Morgan.

alt

Chaque année, ce concert attire un large public local et international dans un cadre festif, dans une perspective d’écoute, d’échange et de dialogue entre les cultures.

Sur la plage d’Agadir, les organisateurs ont annoncé que la 7ème édition du Concert pour la Tolérance avait réussi à drainer plus de 200 000 spectateurs.

Pour l’édition 2012, les organisateurs ont admirablement surpris le public marocain avec des duos de choc, notamment Khald-Enrico Matias et Vigon-Garou.

Sur scène, Khaled a exprimé son attachement à la paix et au respect de l’autre: “C’est important d’être là ce soir, d’accepter la différence de l’autre, de vivre avec amour“.

alt

Ahmed Soltane, jeune artiste marocain natif de la ville de Taroudant, a expliqué qu’il ne pouvait dire non à un show musical prônant les valeurs de la paix et de la tolérance.

Mon premier album sorti en 2005 s’intitulait ‘Tolérance’, c’est pour vous dire à quel point j’y crois… Et en ce qui me concerne, je me considère comme marocain, arabo-africain, musulman”, a-til affirmé. “Mais en même temps, je suis ouvert sur le monde.”

Le groupe français Tryo a expliqué que sa participation à ce Concert pour la Tolérance témoigne de sa forte croyance en cette valeur: “Si on est à Agadir, c’est parce qu’on croit à cette valeur humaniste que nous chantons depuis des années“.

Jessy Matador, chanteur et danseur d’origine congolaise, a estimé pour sa part que la tolérance ne se limite pas à un spectacle ou à un concert: “Cela va au delà des médias, c’est une affaire de chaque jour. C’est du quotidien“, a-t-il déclaré.

Un avis que partage son ami du groupe, Dookkali, un Marocain natif de la ville d’El Jadida: “On chante la tolérance par conviction, d’autant plus que la thématique de l’intégration des étrangers reste de grande actualité en France“.

REGULARISATION EN ITALIE (2012): Ajournements quotidiens des données relatives aux demandes envoyées (Au 09/10)

AFRIQUE – ONU: Ban Ki-Moon nomme l’ancien premier ministre italien Romano Prodi, Envoyé spécial pour le Sahel