in

MAROC – FRANCE: Visite officielle du président français François Hollande à Rabat

Hollande se “Rabat” sur le Maroc?

A l’invitation du Roi Mohammed VI, le président français, François Hollande effectue, mercredi 3 et jeudi 4 avril, une visite d’Etat de 2 jours à Casablanca et à Rabat, pour y rencontrer le souverain chérifien, le Premier ministre Abdelilah Benkirane avant de s’exprimer devant le Parlement marocain.

altCette visite d’Etat du président français au Maroc, la première depuis son accession à l’Elysée, est très attendue. Les relations bilatérales entre la France et le Maroc sont profondes et exceptionnelles. Elles sont aussi marquées par un dialogue stratégique dense et régulier.

Le Roi Mohammed VI avait choisi la France pour effectuer sa première visite d’Etat à l’étranger en mars 2000. Il a également été le premier chef d’Etat à être reçu par le président François Hollande, une semaine après la passation des pouvoirs. Cet entretien a été l’occasion de réaffirmer la place exceptionnelle qu’accorde la France à ses relations bilatérales avec le Maroc.

Le président de la République avait en effet “réaffirmé son attachement à l’amitié entre la France et le Maroc et souligné son caractère exceptionnel grâce aux nombreux liens entre nos deux pays et nos deux sociétés et la volonté commune de construire un espace euro-méditerranéen“.

François Hollande avait également “salué le processus des réformes démocratiques, économiques et sociales en cours dans le Royaume à l’initiative” du Roi Mohammed VI, selon un communiqué de la présidence française, soulignant que “la France se tient au côté du Maroc dans la voie qu’il a choisie de modernisation économique et d’approfondissement de l’Etat de droit. Pour nous, le Maroc est un partenaire stratégique, essentiel et incontournable. Le Roi Mohammed VI a engagé des réformes considérables. On veut participer, accompagner le Maroc parce que c’est un pays qui bouge, change, se réforme. C’est tout à l’honneur du Roi Mohammed VI. Avec le Maroc, la France a une relation de confiance. Le Maroc est un pays sérieux, crédible et fiable“, a indiqué une source française.

Le chef de l’Etat français se rendra à Casablanca et Médiouna, une province du Grand Casablanca, et à Rabat le 4 avril. A Casablanca, première étape de cette visite, deux volets politique et économique domineront le programme de la visite.

François Hollande et le Roi Mohammed VI auront un entretien en tête-à-tête au Palais de Casablanca portant notamment sur les relations bilatérales et régionales, ainsi que sur des questions internationales, en particulier les dossiers malien, syrien et la paix au Proche-Orient. Le Roi Mohammed VI préside en effet le Comité Al-Qods.

La question du Sahara, un conflit qui oppose Rabat et Alger depuis plus de 30 ans, sera également évoquée. L’Algérie abrite sur son territoire et soutient les séparatistes du Polisario. “La position de la France n’a ni changé ni évolué. La France soutient toujours le plan d’autonomie proposé par le Maroc et le considère comme la seule proposition crédible et sérieuse sur la table des négociations”, a souligné cette source française.

Au lendemain de son élection, certaines voix ont voulu faire croire que François Hollande envisagerait un rééquilibrage de la politique de la France en faveur de l’Algérie. Faux, rétorque cette source française, précisant que la relance des relations franco-algériennes ne doit en aucun cas être interprétée comme un rééquilibrage de la politique de la France.

La séquence casablancaise sera par ailleurs couronnée par la signature d’une trentaine d’accords et de conventions, a-t-on indiqué de même source, ajoutant qu’ils brasseront plusieurs domaines, notamment institutionnels et des secteurs prometteurs comme les énergies renouvelables.

La France est le premier partenaire économique du Royaume, avec un volume des échanges de près de huit milliards d’euros. Toutefois pour l’année 2012, Madrid est passé devant Paris avec un écart de l’ordre de 0,3 %. “Nous ne sommes pas inquiets. Ce n’est qu’une question de conjoncture”, assure cette source française.

Cap ensuite sur la province de Médiouna avec l’inauguration par les deux chefs d’Etat d’un projet socioéconomique d’épuration et de traitement des eaux usées, réalisé par l’entreprise française GDF-Suez.

Après un grand dîner de gala offert en l’honneur de l’illustre hôte, François Hollande prendra la route en direction de Rabat pour un programme bien chargé: forum avec des hommes d’affaires marocains et français, échange avec des jeunes à l’Université internationale de Rabat, rencontre avec des femmes du monde associatif et des intellectuels et conférence de presse à la Bibliothèque nationale de Rabat.

François Hollande prononcera également un important discours devant le Parlement marocain. “Il portera sur les relations entre la France et le Maroc mais aussi sur l’Afrique, la Méditerranée, les Printemps arabes“, a-t-on précisé de même source.

JOURNEE INTERNATIONALE DU JAZZ: Célébration à Istanbul, le 30 avril

TYPES DE VISAS: 17- Visa de transit