in

MAROC: 13ème Festival National du Film de Tanger

Du 12 au 21 janvier: 23 longs-métrages pour la compétition officielle.
L’image mythique d’une lune aux traits humains ouvrira le 13ème Festival national du film (FNF), le jeudi 12 janvier, à Tanger. Le chef-d’oeuvre centenaire de Georges Méliès, “Voyage dans la Lune”, sera à l’honneur lors de l’ouverture de cette édition du FNF, au plus grand plaisir des cinéphiles. La version couleur de ce film que l’on croyait perdu a été retrouvée en 1993 à Barcelone et complètement restaurée en 2010.

Parallèlement, 23 longs-métrages seront en lice pour la compétition officielle de cette 13ème édition prévue du 12 au 21 janvier 2012 à Tanger. Un chiffre record qui témoigne de l’abondance de la production nationale, mais qui animera encore une fois les débats dans les allées du FNF sur le rapport quantité/qualité de cette production.

La compétition s’annonce toutefois rude entre plusieurs films qui ont déjà été appréciés ou primés dans quelques festivals internationaux comme:

■ «Les mains rudes» de Mohamed Asli (Festival international du Film de Toronto);

■ «Mort à vendre» de Faouzi Bensaidi (Festival international du Film de Toronto);

■ «Sur la planche» de Leila Kilani (déjà lauréate de plusieurs prix);

■ «Rêves ardents» de Hakim Belaabbas (Prix du scénario du dernier Festival de Dubaï).

D’autres films restent à découvrir vu que la majorité des longs-métrages qui figurent sur cette liste seront projetés en avant-première.
On retiendra également sur cette liste des réalisateurs de différentes générations, allant du pionnier Hamid Bennani qui présentera son «Enfant Cheikh» à quelques jeunes réalisateurs qui viendront montrer leurs premières oeuvres.

A noter que 7 films de cette section sont les premiers longs-métrages de leurs auteurs et concourent ainsi pour le prix de la première oeuvre.

C’est le philosophe, sociologue et écrivain français Edgar Morin qui présidera le jury longs-métrages, qui décernera 12 prix et aura comme vice-président Ahmed Herzenni, sociologue de formation, mais surtout connu en tant qu’ex-détenu politique et ex-président du Conseil consultatif des droits de l’Homme.

Le jury courts métrages sera présidé quant à lui par le cinéaste ivoirien Fadika Kramo-Lanciné.

COTE D’IVOIRE: Santé – Un centre de médecine nucleaire en 2012

CUBA: Eliminato il Ministero dello zucchero