in

MANDELA: Soirée des divas d’Afrique en hommage à “Madiba”, au Zénith de Paris – Tshala Muana à la Une!

Madiba forever!

Le 26 avril 2014, la prestigieuse salle Zénith de Paris va vibrer au rythme de la danse folklorique «Mutuashi » où Tshala Muana et son orchestre «Dynastie Mutuashi» vont honorer la mémoire de Nelson Mandela à la soirée des divas d’Afrique.

altL’artiste musicienne Tshala Muana de la République démocratique du Congo va représenter l’Afrique centrale, le 26 avril 2014 au Zénith de Paris, à la soirée des divas d’Afrique qu’organise la Maison Rosada Production, en hommage à Nelson Mandela décédé le 5 décembre 2013.

Dans la prestigieuse salle de Zénith, l’artiste musicienne «Mamu nationale» ne sera pas seule. Elle sera accompagnée de son groupe, «Dynastie Mutuashi». Au cours d’un entretien avec le groupe de presse Média 7, la doyenne de la musique congolaise a exprimé sa gratitude à Dieu qui lui a fait grâce de se retrouver parmi les grandes divas de la musique folklorique du monde telles que Titi du Sénégal, Oumou Sangare du Mali, Affou Keita et Adiouza. Car, a-t-elle indiqué, le choix porté sur sa personne ne se justifie pas seulement par sa qualité de doyenne des chanteuses.

Tshala Muana a déjà presté pendant quatre fois dans la prestigieuse salle de Zénith de Paris. C’est les cas avec Jacob Devarieu et le groupe Kassav, Zook Machine, Evoloko Lay-Lay, etc. L’artiste musicienne qu’on appelle affectueusement «Mamu nationale» promet de saisir cette énième opportunité pour renouer avec ses fans disséminés partout dans le monde.

«C’est une grande joie pour moi de retrouver encore mes fans après trois ans d’absence sur la scène musicale internationale. C’est également l’occasion pour moi et mon orchestre de prouver de quoi nous sommes capables. Nous allons défendre la culture congolaise», a-t-elle rassuré.

Tshala Muana a fait savoir qu’elle se fera accompagner de son orchestre «Dynastie Mutuashi» composé de 22 musiciens et interprétera plusieurs chansons de son répertoire dont «Malu», «Tshianza». Pour autant qu’elle va représenter la culture congolaise en France, a-t-elle souligné, elle réitère son invitation aux Congolais de la diaspora à venir nombreux la soutenir à cette soirée mémorable.

TRAVAILLEURS DOMESTIQUES: Taxes et contributions

EGYPTE: Découverte de la statue de la fille d’Iset du pharaon Amenhotep III à Louxor