in

MALI: Les islamistes ont amputé la main d’un voleur

Qu’on ampute ces putes de brutes… plutôt!

Les Islamistes membres de Mujao, ont amputé, le mercredi 8 août, la main d’un voleur dans la localité d’Ansongo, au sud de Gao. Et cela dans le contexte de l’application de la loi de dieu communément appelée la “Charia”.


Manifestement rien ne semble arrêté les islamistes dans leur projet d’instaurer l’application de la charia sur toute l’étendue du territoire malien. Malgré les manifestations contre les terreurs que sèment les islamistes au Nord du Mali, ces derniers ont fini par réaliser leur plan «macabre».
Ils ont amputé le mercredi 8 août 2012, la main d’un voleur dans la localité d’Ansongo au sud de Gao, ville contrôlée par le MUJAO (Mouvement pour l’Unicité et la Jihad en Afrique de l’Ouest).

Une première, depuis l’occupation de la partie Nord du Mali, il y a 4 mois, cet acte de l’amputation, avait été vivement critiqué par la communauté internationale, qui n’hésite plus à déployer sur demande de la CEDEAO et des autorités maliennes, une force militaire au Nord-Mali.
A en croire un témoin qui se trouvait sur place, la victime était “un voleur de moto” et “beaucoup de sang” a coulé au moment de l’amputation.
«Plusieurs dizaines de personnes ont assisté à cette mutilation qui a eu lieu sur une place publique», a-t-il ajouté.

Convaincu de faire la volonté de Dieu, Mohamed OuldAbdine, l’un des chefs islamistes d’Ansongo, s’est déclaré «C’est la loi de Dieu. Nous avons appliqué la charia (loi islamique)à Ansongo. Cest la charia qui exige ça».

Défiant le Conseil de sécurité des Nations unies qui multiplie les appels à l’arrêt des exactions commises par les islamistes, Mohamed OuldAbdine, n’a pas caché les ambitions de leur mouvement, promettant, au cours de cette mutilation, de faire la même chose à Gao, affirmant que rien ne peut les empêcher.

Reste à savoir si l’application de la charia «Volonté de Dieu» va-t-elle définitivement remporter sur la volonté des peuples «vox populi vox Dei».
Le désir de tous les Maliens en cette période de crise, devra de toute évidence se résumer à la recherche de la paix.

JO LONDRES 2012: le Tunisien Oussama Mellouli champion olympique du 10 000 m nage libre

AFRIQUE – USA: Bilan du périple africain de Hillary Clinton