in

«SINI L’AVENIR»: Film burkinabé pour promouvoir les droits de l’enfant

Produit par la coopération allemande! 

Pour une meilleure promotion des droits de l’enfant et lutter contre les pires formes de travail des enfants, la coopération allemande a produit un film intitulé «Sini, l’avenir».

alt

Pour une meilleure promotion des droits de l’enfant et lutter contre les pires formes de travail des enfants, la coopération allemande a produit un film intitulé «Sini, l’avenir». Le lancement de l’œuvre cinématographique a eu lieu, samedi 22 novembre 2014, à Ouagadougou, précisément à la cité universitaire chinoise. Le terrain de basket-ball de la cité universitaire chinoise a été transformé en salle de cinéma pour la sortie officielle de «Sini, l’avenir». 

Un film documentaire réalisé par l’Association Cinomade et produit par la coopération allemande, à travers son Programme santé sexuelle, droits humains (PROSAD). En 26 minutes, le film recueille, via un micro-trottoir, les avis de Burkinabè sur les droits de l’enfant et les pires formes de travail des enfants. Ainsi, un gros plan est mis sur des enfants travailleurs: les mendiants, les filles de ménage, les apprentis (menuiserie et mécanique), les ramasseurs de gravier, etc. 

Selon le premier secrétaire de l’ambassade de la République fédérale d’Allemagne, Santhosh Persaud, le film est «une nouvelle approche de communication pour le changement de comportement». Et de déplorer: «Le travail est une normalité pour beaucoup d’enfants au Burkina Faso, les empêchant d’aller à l’école, et souvent encore pire, mettant leur santé en danger». 

Pourtant le pays des hommes intègres est partie prenante de tous les textes internationaux de protection de l’enfant parmi lesquels la Convention des Nations unies relative aux droits de l’enfant. «Il faut souligner que 194 Etats au monde ont ratifié la convention, faisant d’elle le traité international portant sur les droits humains le plus ratifié. Ceci témoigne de la reconnaissance universelle que les enfants ont des droits, quant à leur protection, à leur épanouissement et aussi, à leur participation», a expliqué M.Persaud. 

Les propos des personnes interrogées (adultes et enfants) sont agrémentés d’animation (dessin animé). Cette partie animation a été assurée par l’artiste-musicien, également animateur, Yoni. 

«Sini, l’avenir» a été réalisé dans 6 langues et sous-traité en français pour atteindre le maximum de personnes: mooré, dioula, fulfuldé, gourmatchéma, lobiri et dagara. 

L’œuvre sera, a promis le premier secrétaire de l’ambassade d’Allemagne, à la disposition des partenaires tels que le Ministère de l’Action sociale et de la Solidarité nationale et le Ministère de la Fonction publique, du Travail et de la Sécurité sociale, des associations et des ONG, etc. 

«Il est de notre souhait que le film contribue à changer les mentalités et aide à protéger les enfants contre des violations de leurs droits et notamment le fléau du travail dangereux», a conclu M.Persaud.

PRESIDENTIELLE TUNISIENNE: Des résultats partiels détaillés

LAVORO DOMESTICO: Colf, badanti e babysitter. Assindatcolf: “Ok a TFR subito, se lo chiede il lavoratore”